31 08 05

30 minutes avec Amélie

Ce jeudi je rencontre Amélie Nothomb. Je propose de lui livrer vos questions en fin d'interview. Vous avez jusqu'à ce jeudi 14 heures pour me les poster en commentaires et vous pourrez écouter ses réponses dès ce vendredi. A vos claviers !

Écrit par Brice dans Amélie Nothomb | Commentaires (14) |  Facebook | |

31 08 05

Souchon en coulisses

Il y a eu un malentendu entre la maison de disques et moi. J'avais noté 15 heures 15 ; ils m'ont appelé à 11 heures 30. Arrivée dare-dare à l'hôtel. Questions improvisées et puis "vous avez vingt minutes" me dit Caroline, l'attachée de presse, en refermant la porte de la suite. La bande tournait déjà.

SOUCHON - Chute

Écrit par Brice dans Musique | Commentaires (5) |  Facebook | |

31 08 05

Une vie à travers ses chansons

Une très belle réussite que cet Alain Souchon en chanson, un livre collectif paru chez Larousse sous la direction de Pierre Saka. Je rencontrais justement Alain Souchon ce lundi à l'occasion de la sortie de son nouvel album. J'en ai profité pour lui parler du livre. La réaction du chanteur, drôle, décalée et sympathique.

ALAIN SOUCHON - Une vie en chanson

Écrit par Brice dans Musique | Commentaires (0) |  Facebook | |

31 08 05

Philippe Besson - L'interview

Ce mardi matin, j'ai reçu Philippe Besson, un homme charmant et jovial, une personnalité heureusement éloignée de l'atmosphère lourde et triste de ses romans et notamment de son dernier, "Un instant d'abandon" (chronique ci-dessous). Comme il le dit lui-même : un parfait schyzophrène. Ce fut donc un très agréable moment passé sur et hors antenne.

Philippe BESSON - Brice Depasse

Écrit par Brice | Commentaires (2) |  Facebook | |

29 08 05

Les ventes en cette rentrée

La publication des meilleures ventes actuelles est un excellent baromètre et aussi la preuve qu'un livre s'achète en fonction de la notoriété de son auteur et du bouche-à-oreilles et enfin qu'il a une carrière commerciale supérieure aux autres "produits culturels". La question est : "combien d'entre eux sont lus, une fois acquis ?" : 10. Quatre saisons à Mohawk (Richard Russo), 9. Mémoires de mes putains tristes (Gabriel Marcia Marquez), 8. Ensemble, c'est tout (Anna Gavalda), 7. Le Zahir (Paolo Coelho), 6. Karl Marx ou l'homme du monde (Jacques Attali), 5. Attirances (Dider Van Cauwelaert), 4. La rose pourpre et le lys (Michel Faber), 3. Anges et démons (Dan Brown), 2. Les demoiselles de Provence (Patrick de Carolis) et N°1. Vous revoir (Marc Levy). In Le Soir 26/08/05. (Sources : 3 librairies de Bruxelles et Namur et la Fnac Belgique).

Écrit par Brice | Commentaires (4) |  Facebook | |

26 08 05

Goncourt ? Fémina ? Renaudot ? Médicis ?

Yasmina Khadra, pseudo de Mohammed Moulessehoul, est un auteur francophone originaire du Sahara algérien. A cinquante ans, il vient de connaître un réel succès international avec "Les hirondelles de Kaboul" paru en 2002 (et en poche l'an dernier). "L'attentat" met en scène Amine, un chirurgien arabe naturalisé israélien qui pratique l'art de guérir dans un hôpital de Tel-Aviv. Vivant avec son épouse des jours heureux dans sa maison sise dans un quartier chic, le Dr Amine vient de passer une partie de la nuit à sauver la vie aux rescapés d'un attentat perpétré par un kamikaze dans le voisinage de son hôpital. Epuisé, il s'est effondré sur son lit lorsqu'il est réveillé à trois heures du matin par le téléphone. On le rappelle d'urgence à l'hôpital pour lui apprendre que le kamaikaze n'était autre que sa propre femme. Nous avons tous vus cent fois au journal télévisé les images de détresse des israéliens victimes de ces attentats. Nous n'ignorons pas grâce à cette même télévision la misère et le désespoir du peuple palestinien. Yasmina Khadra nous invite à vivre dans leur chair le sort des acteurs de cette tragédie perpétuelle. Après la lecture de ce roman dont vous ne sortirez pas indemne, vous ne verrez plus les images télévisées d'un attentat uniquement avec vos yeux. "L'attentat" est un livre indispensable, sublime, essentiel.

Écrit par Brice | Commentaires (4) |  Facebook | |

26 08 05

Ensuite, avenue d'Auteuil

Mathieu Garrigou-Lagrange. Nouvel auteur. Nouveau roman. Des ados parisiens. Deux frères. Parents aisés. Papa travaille. Maman pense à elle. Fêtes nocturnes. Pétards. Musique. Parlottes stériles. Mal dans une peau qui grandit plus vite que l'esprit. Etudes à la dérive. Maman préfère mon grand-frère parce qu'il est mieux que moi physiquement. Je fais tout pour me rendre antipathique à la maison. Premières nuits blanches dans les rues. Trop graves. Trop délires. La corde est trop tendue. Elle casse. L'ado touche le fond. Au lieu de remonter, il creuse. La rédemption se trouve-t-elle avenue d'Auteuil ? Dans le dénouement, l'inspiration qui guidera sûrement la carrière de Garrigou-Lagrange.

Écrit par Brice | Commentaires (3) |  Facebook | |

24 08 05

Un instant d'abandon

Falmouth. Petit village côtier des Cornouailles. Bout du monde, dernière falaise avant de tomber dans la manche. L'hiver est rude, l'été est frais. Les gens parlent peu, économisent leurs gestes. Tout le monde vit de la mer sauf quelques-uns qui profitent des touristes égarés. Thomas est pêcheur. Il est né à Falmouth et comme ses semblables ne l'a jamais quitté sauf pour prendre la mer. Un jour, des hommes sont venus de la route pour l'emmener. On ne revient pas à Falmouth. Surtout si la justice vous a condamné pour la mort de votre enfant. Nouveau roman de Philippe Besson. Bientôt dans les kiosques. Ce n'est pas le meilleur Besson bien que le sujet soit excellent et l'ambiance remarquable, proche de "l'Etranger" et de "la Chute" de Camus. Lisez plutôt l'essentiel "Garçon d'Italie". Critique et interview très bientôt.

Écrit par Brice | Commentaires (2) |  Facebook | |

23 08 05

La mystérieuse flamme de la reine Loana

Lire un livre qu'Umberto Eco a tenu dans ses mains pour le dédicacer a quelque chose de prenant, d'émouvant. Pas pour la gloriole de la signature, non. Eco aime les livres comme Guillaume de Baskerville au XIII° siècle dans le "Nom de la Rose". Et comme Gianbattista Bodoni dit Yambo, libraire antiquaire au XX° siècle, héros de son dernier roman. Umberto Eco est comme Jean d'Ormesson, il ne peut s'empêcher de nous replonger dans l'Histoire et les références multiples à un passé culturel si vaste qu'aucun homme ne pourra jamais l'embrasser. Eco donne le vertige du savoir mais aussi des belles lettres. La référence n'était pas innocente, comme dans le brillant "Voyez comme on danse" de Jean d'Ormesson, Eco nous replonge dans l'histoire du XX° siècle à travers les souvenirs d'un homme qui, devenu amnésique, tente de reconstituer le puzzle de sa vie passée. Si vous avez été déçu par "Baudolino", revenez-y, ce livre est admirable.

Écrit par Brice | Commentaires (8) |  Facebook | |

23 08 05

Encore lui !

La justice américaine vient d'acquitter Dan Brown de l'accusation portée contre lui pour plagiat par un de ses confrères écrivains. En effet, Lewis Perdue (et ses avocats payés au pourcentage), auteur de "La fille de Dieu" et de "L'héritage de De Vinci" poursuivait Dan Brown et réclamait 150 millions de dollars de dommages et intérêts (une paille). Le juge fédéral George Daniels a rendu la sentence suivante : « Bien que les deux romans soient des thrillers ésotériques, Daughter of God contient plus d'action, avec des échanges de coups de feu et des morts violentes, a tranché le juge Daniels dans son verdict rendu jeudi dernier. Les idées et les thèmes littéraires généraux ne sont pas protégés par les droits d'auteur ». On est soulagé, Dan ne devra pas aller exhumer le Saint Graal de la pyramide du Louvre pour dédommager son accusateur et ses avocats (oups, j'aurais pas du dire ça ?).

Écrit par Brice | Commentaires (259) |  Facebook | |