30 11 06

L'Europe vue du ciel

DANIELPHILIPPE"L'Europe vue du ciel" n'intéressera pas uniquement les fonctionnaires de la Commission. Ce livre étourdissant ravira les amateurs de beauté. Photographies impressionantes, mise en page soignée, qualité de papier irréprochable, ce très beau livre porte admirablement le nom de cette catégorie du monde de l'édition à laquelle les fêtes de fin d'année collent à merveille.
Pour chroniquer un tel livre, il fallait quelqu'un que le vol acrobatique ne rebute pas. Nicky a donc rencontré Daniel Philippe, photographe ... et éditeur.

DANIEL PHILIPPE - Nicky Depasse 1
DANIEL PHILIPPE - Nicky Depasse 2

Écrit par Brice dans Littérature générale | Commentaires (0) |  Facebook | |

30 11 06

Connaissez-vous l'Héroïc Fantasy ?

GEMELLC'est au pied de rayonnages de livres des éditions Bragelonne et Mnémos chez Amalgames (un spécialiste, dans le centre de Namur, si vous désirez des renseignements, vente par correspondance, ils ont tout, cliquez ici) que je rencontre pour la première fois David Hoolans, un passionné de ce genre de littérature. David viendra régulièrement nous recommander sur le podcast de Lire est un plaisir les meilleurs auteurs du genre. Aujourd'hui : David Gemmell.

DAVID HOOLANS - Brice Depasse

Écrit par Brice dans Fantastique, Fantasy | Commentaires (0) |  Facebook | |

30 11 06

Beau livre : Aux sources de l'art des studios Disney

DISNEYPermettez que le Dr Corthouts se débarrasse pour quelques minutes de son bistouri et de sa fidèle tronçonneuse pour se pencher quelques instants sur ce magnifique ouvrage, qui n’est autre que le catalogue officiel de l’exposition qui se tient jusqu’au 15 janvier prochain à aux galeries nationales du Grand Palais, à Paris. Si, pour le meilleur ou pour le pire (c’est un autre débat), Walt Disney a influencé l’art de l’animation depuis la sortie de Blanche Neige en 1937, il ne fait aucun doute que l’habile artiste populaire n’est pas venu au monde du dessin d’un claquement de doigt. Au carrefour de centaines, voire de milliers d’influences aussi diverses que celle des grands peintres flamands ou des surréalistes espagnols, Disney avait les yeux et les oreilles grandes ouvertes sur le monde afin d’en capter les expressions les plus pertinentes et originales. Expressions qu’il s’empressait ensuite de synthétiser et d’intégrer avec un professionnalisme et un sens du détail (une obsession ?) bien connus, à ses œuvres populaires. Ce livre est donc le reflet fascinant, des sources qui alimentèrent le travail des nombreux hommes de l’ombre (ici clairement mis en avant) qui façonnèrent le mythe Disney dans son essence la plus pure. D’ailleurs, le livre couvre la période qui va de Blanche-Neige au Livre de La Jungle sans plus, les aventures de Mowgli étant le tout dernier long métrage que Disney supervisa en personne avant de disparaître sans même voir le résultat définitif.Pour ceux qui ne pourront pas se rendre sur les lieux de cette exposition passionnante (où l’on découvre, entre autre, un extrait du court métrage imaginé par Disney et Dali !) cet ouvrage est un cadeau de choix à glisser sous le sapin, une plongée instructive dans les coulisses d’une œuvre qui continue de fasciner alors que l’on s’apprête à fêter le soixante-dix dixième anniversaire de « Blanche Neige et les Sept Nains ».
Christophe Corthouts

Écrit par Brice dans Littérature générale | Commentaires (0) |  Facebook | |

30 11 06

Les sentinelles de la nuit

Sentinelles« Enfin ! » diront les amateurs éclairés ! « Mais qu’est-ce encore que ce truc » marmonneront peut-être les autres en croisant la caravane médiatique qui accompagne la sortie des « Sentinelles de la Nuit », le best-seller fantastique russe qui réconcilie l’est et l’ouest dans une thématique classique traitée avec rythme et humour.
La « saga » des Sentinelles de la Nuit débute lorsque le roman de Sergueï Loukianenko est l’objet d’une adaptation cinématographique par un petit génie du clip de l’ancienne URSS. Phénomène populaire total, qui ratiboise les blockbusters américains sur leur propre terrain (celui des effets spéciaux, du spectaculaire et des créatures hirsutes en lutte pour le pouvoir absolu), les aventures des gardiens du jour et de la nuit attirent l’œil des éditeurs et des producteurs anglo-saxons. Suite logique, les romans (quatre jusqu’à aujourd’hui en langue russe) apparaissent aux devantures de nos librairies, en français, puisque ayant reçu l’aval des mamouchis d’Outre Atlantique. Si l’on évitera tout commentaire piquant sur un tel cheminement littéraire, on peut toutefois se féliciter de voir débarquer juste à temps pour prendre sa place sous le sapin, un premier roman qui n’a pas à rougir dans le contexte actuel du grand cirque des best-sellers. Enfin, quand je dis « premier roman » … premier roman de la série, puisque Loukianenko n’est pas un « bleu » de l’édition. Auteur de près d’une dizaine d’ouvrages, avant la « timbale » Sentinelles de la Nuit, il avoue lui-même devoir une bonne partie de son succès à l’énorme engouement populaire soulevé par le film, porte drapeau tout désigné d’une « nouvelle vague russe » solidement occidentalisée. Mais cela n’enlève rien aux qualités propres à l’ouvrage.
Depuis près de mille ans, un équilibre fragile subsiste entre les créatures du jour et de la nuit. Des équipes de sentinelles veillent à cet équilibre afin que les tenants de l’une ou l’autre faction ne prennent pas définitivement le pouvoir. Mais lorsque apparaît un être « neutre » dont les capacités pourraient faire basculer le monde, une guerre sans merci risque à nouveau d’éclater.
Rythme soutenu, trouvailles intéressantes, mythologie parfaitement maîtrisée et métaphores, ce « Sentinelles de la Nuit » apporte non pas un vent de nouveauté, mais un brise fraîche sur des paysages thématiques souvent parcourus par les auteurs américains, anglais ou français. Une manière bien agréable de revivre cette lutte éternelle entre le Bien et le Mal.
Christophe Cortouts

Écrit par Brice dans Littérature générale | Commentaires (2) |  Facebook | |

30 11 06

Poche : Darkhouse

ALEXBARCLAYLe premier roman d'Alex Barclay dont on a tant parlé en février dernier sort en poche chez Michel Lafon. L'occasion de réécouter notre entretien (cliquez sur la couverture) et puis aussi mon interview "est-ce que comme tous les Irlandais" en cliquant ici

Écrit par Brice dans Littérature générale | Commentaires (3) |  Facebook | |

28 11 06

Le monde sans les enfants

CLAUDELL'auteur des "Ames grises" et de l'incroyable, éblouissant "La petite fille de monsieur Linh" m'a désarçonné avec son dernier livre. Et puis, passé l'étonnement, ce recueil de nouvelles dévoile ses richesses, sa force, sa poésie, sa beauté, ses vérités. Une fois de plus, la magie Philippe Claudel opère. Il suffit d'y entrer, de nous souvenir que nous avons été "eux".

  PHILIPPE CLAUDEL - Brice Depasse 1
  PHILIPPE CLAUDEL - Brice Depasse 2

Écrit par Brice dans Littérature générale | Commentaires (0) |  Facebook | |

28 11 06

Marylin par Schneider par Engel

SchneiderPlus les siècles s’accumulent et plus la mémoire d’une civilisation est longue, plus il devient difficile de faire naître de nouveaux mythes. Le vingtième siècle, cependant, en compte quelques-uns, parmi lesquels Marilyn Monroe. On a tout dit sur Marilyn, comme il convient pour ces figures idolâtrées. Le sexe, la drogue, la séduction absolue, les amours avec les puissants, l’instabilité, la fragilité, les mariages, les divorces, les chansons, les films... Et puis, question clé : est-elle morte d’un suicide ou assassinée ?C’est autour de cette interrogation que Michel Schneider construit son livre. Il revient sur les trente derniers mois de la vie de Marilyn, et plus particulièrement à travers sa relation privilégiée avec son psychanalyste, le Dr Greenson. Ce dernier éprouve pour sa cliente des sentiments ambigus, de ceux qu’un psychanalyste ne devrait pas éprouver pour une patiente. Il expérimente avec elle une technique d’analyse que Freud n’aurait sans doute pas approuvée, mêlant Marilyn à sa famille.
A travers ces relations compliquées, Schneider fait aussi un portrait riche et nuancé de la psychanalyse, de ses forces étonnantes et de ses faiblesses inouïes. Portrait de l’Amérique, de ses forces et de ses faiblesses non moins spectaculaires. Un livre passionnant et intelligent au plus haut point.
Vincent Engel

Toutes les dernières chroniques de Vincent Engel, en cliquant ici.

Écrit par Brice dans Littérature générale | Commentaires (0) |  Facebook | |

28 11 06

Entretien avec le Darkplanneur



Cité dans le dernier roman de David Abiker, le Darkplanneur est un des blogs les plus courus de France. Mon camarade E... .... ne m'en voudra pas si je vous propose un de ses derniers "courts", une interview de Michel Schneider, auteur de "Marylin, dernières séances" que Nicky a rencontré il y a peu et dont Vincent Engel vient de vous parler. Pour visiter le blog du Darkplanneur, cliquez ici.

Écrit par Brice dans Littérature générale | Commentaires (1) |  Facebook | |

27 11 06

Rencontres littéraires chez Point Virgule

PIC_0343Deux rencontres privilégiées à Namur chez Point Virgule, la librairie de notre ami chroniqueur Régis Delcourt, pour les amateurs de bonne littérature.
Ce mercredi 29 novembre, François Maspero et le 12 décembre, Nancy Huston, prix Femina 2006.
Tous les détails en écoutant le podcast ci-dessous .

  REGIS DELCOURT - Point Virgule

Écrit par Brice dans Littérature générale | Commentaires (0) |  Facebook | |

26 11 06

Entretien avec Valéry Giscard d'Estaing

Giscard destaingLorsque j'ai lu le premier tome du "Pouvoir et la vie", je venais de sortir des études. J'avais éprouvé l'envie de rencontrer cet ex-président de la république dont j'avais connu, lycéen, l'élection et bachelier la défaite lors d'une visite qu'il avait effectuée sur le campus dans le cadre de la promotion de son livre. Occasion manquée. Et puis, dix-huit ans plus tard, je me retrouve face à lui, pour un entretien privé, lors de la sortie du dernier tome de ces fameuses mémoires présidentielles. Dix-huit ans ! Loin les querelles de pouvoir. Loin le "au revoir". Et c'est finalement de loin qu'on voit le mieux. L'un comme l'autre.

VALERY GISCARD D'ESTAING - Brice Depasse 1
VALERY GISCARD D'ESTAING - Brice Depasse 2