10 05 08

Gaïa : sublime fin de cycle

CHATTAM 2008Une somme. C’est le premier mot qui m’est venu à l’esprit lorsque j’ai refermé le dernier roman de Maxime Chattam. Non pas une « somme » en terme littéraire mais bien une somme thématique, l’aboutissement d’une réflexion entamée avec Les Arcanes du Chaos, poursuivie dans Prédateurs et enfin conclue (provisoirement ?) avec cette Théorie de Gaïa. De l’histoire, je ne vous dirais rien ou presque. Sachez simplement que dans le plus pur style « Jurrasic Park » un trio de chercheurs est parachuté au cœur d’une série d’événements dramatiques… dont les implications pourraient bien changer notre vision du monde.
Pas besoin d’en savoir plus pour être happé par un thriller scientifique et horrifique au cœur duquel les références se télescopent avec malice. Alien, Aliens, Lost, Jurrasic Park, A La Poursuite du Diamant Vert mais aussi des clins d’oeil appuyés aux jeux vidéo, à la littérature de genre ou encore à la musique forment une toile riche sur laquelle Maxime Chattam accroche une intrigue totalement maîtrisée. Et ce n’est pas tout. Si l’exercice se limitait à une savante remise en forme d’une tripotée d’influences, on flirterait trop vite avec la parodie, voire avec le plagiat. Mais où La Théorie Gaïa fait fort, c’est dans la réflexion scientifiquement étayée et intelligemment vulgarisée. Le thriller se fait alors objet de débat, ouvre les portes d’un vrai questionnement : Maxime Chattam ose titiller un Michaël Crichton sur son propre terrain. On excusera du coup un final un rien pyrotechnique – il ne manque, lors d’une des scènes finales, qu’un Bruce Willis lâchant son classique « Yi Pi Kaïe Hé Mother f… » pour compléter le tableau – et certaines références tellement évidentes qu’elles en deviennent des clichés. Mais à ce niveau d’expertise, de maîtrise et de tension, franchement, c’est vraiment par pur plaisir de pinailler que je les évoque.
Dr Corthouts

La théorie Gaïa, Maxime Chattam, Albin Michel, avril 2008, 405p, 22€00

Commander « La théorie Gaïa »

Écrit par Brice dans Maxime Chattam | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.