25 05 08

Exclu : le nouvel Harlan Coben ... en V.O.

COBEN HOLD TIGHTMilieu avril, les derniers frimas de l’hiver s’éloignent, les cloches de Pâques déboulent avec leurs cales pleines de chocolat (enfin, sauf cette année, elle était un peu en avance, mais bon, vous ne m’en voudrez pas de jouer avec les dates pour la beauté de la démonstration) et Harlan Coben envahit les étagères des libraries d’Outre-Atlantique et d’Outre-Manche avec son thriller annuel. Cette fois, il s’appelle Hold Tight et paraîtra en Français dans six mois, j’imagine. N’écoutant que mon courage j’ai passé deux nuits sans sommeil pour vous en donner la primeur.
Cette année, Harlan Coben nous présente une famille « comme les autres », confrontée à une histoire «extraordinaire ». Cette fois, c’est le fils d’un chirurgien et une avocate qui semble filer un mauvais coton. Un de ses copains de classe s’est suicidé dans des circonstances troubles et le gamin s’enfonce peu à peu dans le mutisme. Décidés de faire tout leur possible pour aider Junior, les parents décident de placer un programme de surveillance sur son ordi. Lorsqu’un message initutlé : « Ne dis rien. Tout ira bien » déboule, la situation ne tarde pas à partir en vrille.
Oui, la situation part en vrille… Comme d’habitude. L’année dernière, avec Dans Les Bois, Coben avait amorcé une légère refonte de ses marottes, en choisissant pour personnage principal un procureur. On entrait alors en plein dans la « procédure policière » même si le passé du héros se mêlait rapidement à ses affaires professionnelles. Ici, Coben revient à une formule qu’il connaît bien … trop bien même. Au point que le lecteur fidèle aura parfois l’impression de parcourir les plages d’un « best of » plutôt que les chapitres d’un opus original. Le rythme est là, l’histoire ne vous lâche pas une seconde … mais lors du final, tissé de cinq ou six rebondissements syndicaux, on ne peut retenir un petit soupir de frustration.
Gaffe Harlan ! L’auto-parodie n’est pas loin !
Dr Corthouts

Hold Tight, Harlan Coben, Orion, 432 pages, avril 2008.

Commander « Hold tight »

Écrit par Brice dans Harlan Coben | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.