26 09 08

Célibattitude : la dernière des paresseuses !

VALENTEJe l’ai eu, je l’ai lu, j’ai adoru : La célib’attitude des paresseuses.
L’auteur, Anaïs Valente est belge, truculente, lucide et positive. Elle a concocté ce petit guide – le dernier-né de la série des Paresseuses chez Marabout - à l’usage des célibataires. Au diable, les cloisonnements, la lecture de l’ouvrage a la portée universelle d’une vie solitaire assumée.
Puisse-t-elle aider les couples à « valeur ajoutée » - entendez par là, affublés d’une délicieuse, plus ou moins nombreuse marmaille – à mettre au placard les préjugés nombreux dont ils accablent le célibat et, dans un même élan, y reléguer leurs intentions gluantes de bonne volonté.
Régime alimentaire, financier, juridique, libéral – libéré – achat / déco d’un nid douillet, loisirs, bien-être, beauté, shopping forcené, … sont au programme d’une série de chapitres et de tests désopilants, écrits, la plume alerte par une chroniqueuse dont nombre fans dévorent les billets d’humeur quotidiens (Cfr blog http://le-celibat-ne-passera-pas-par-moi.skynetblogs.be).
Créez un blog : Racontez-y votre vie, vos joies, vos coups de cœur, vos sautes d’humeur. Cette sorte de journal du XXI e siècle, très interactif, vous permettra d’analyser votre vie avec humour et détachement, de connaître d’autres blogueuses et d’échanger des tas de trucs et astuces. Un pas de plus vers le bonheur… (p. 164)
Et cette définition du célibat par Anaïs, véritable fil conducteur de l’ouvrage, exclusion faite des crevettes grises : Situation provisoire résultant d’un choix réfléchi débouchant sur la conclusion suivante : « Mieux vaut être seule que mal accompagnée », en attendant l’étape suivante qui dit : « Mieux vaut être bien accompagnée que seule. » (p 229).
Célibataire, paresseuse et spirituelle. Le pied. Anaïs Valente pourrait bien faire un tabac. Elle le mérite en tout cas.
Apolline Elter

La célib’attitude des paresseuses, Anaïs Valente, Marabout, coll. « Les petits guides des paresseuses », mai 2008, 252 pp. 5,9 € (France), 6,6 € (Belgique) .

Écrit par Brice dans Exclusivement féminin | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.