29 10 08

Ecrire sur son père

TUILEcrire sur son père.
Un défi.
Karine Tuil nous emporte dans une double vie, la vie de mensonge et de trahison du père. L'héroïne joue aussi double jeu dans sa relation avec son éditeur. Elle écrit sous un faux nom, celui d'un homme, qui aurait pu être le fils de son père.
La domination est un excellent roman, une histoire d'amour et une leçon de vie à la Karine Tuil.

  KARIN TUIL - Nicky Depasse 1
  KARIN TUIL - Nicky Depasse 2

La domination, Karine Tuil, Grasset, août 2008, 230p., 16€50 env.

Écrit par Brice dans Littérature générale | Commentaires (0) |  Facebook | |

28 10 08

Du côté de chez Le Clézio

leclezio_faimUn prix Nobel de littérature qui tombe bien pour la francophonie, on l'aura assez répété dans les médias. Mais surtout un prix qui tombe bien pour le grand public qui découvrira Le Clézio avecRitournelle de la faim un roman différent (il se déroule à Paris) mais ô combien réussi. Dieu, quel beau livre ! Quelle belle histoire ! Quelle belle littérature ! Il nous reste encore de belles pages à lire (et à écrire).
Une jeune parisienne issue d'une famille aisée (mais flanquée d'un père prodigue) se lie d'amitié dans l'entre deux guerres avec une fille de la noblesse russe (mais désargentée). Les années passent. Le verbe est admirable. L'intelligence des sentiments l'est tout autant. Pas de doute, on est bien dans de la littérature qui passera le cap des 150 ans.

  GRAND MORNING - J-M G Le Clezio

leclezio_desertDans cette présentation sur antenne :

Ritournelle de la faim, J-M G. Le Clézio, Gallimard, octobre 2008, 206p., 18€00.

Désert, Jean-Marie Gustave Le Clézio, Folio, juin 1987, 438p., 7€50 env.

Écrit par Brice | Commentaires (0) |  Facebook | |

26 10 08

Entretien avec Bernard Werber

WERBERLe nouveau livre de Bernard Werber, recueil de nouvelles, est neuf à plus d'un titre. Pour la première fois, sous le titre de passé probable, l'auteur des futurs possibles raconte des tranches de sa vie, parfois assez éloignées, mais surtout si spectaculaires qu'elles relèvent du romanesque, de la fiction la plus improbable. Le comique y côtoie l'horrible, l'indicible.
Quant au futur, il alterne entre les rives du poétique et du cataclysmique. Poétique lorsqu'il s'agit de la nature, cataclysmique quand il relève du comportement suicidaire de l'homme à l'échelle de son humanité.

  BERNARD WERBER 2008 - Brice Depasse 1

Cliquez sur la photo (d'Alain Trellu) pour écouter la suite.

Bernar Werber01

Écrit par Brice dans Bernard Werber | Commentaires (0) |  Facebook | |

26 10 08

Entretien avec Bernard Werber (suite)

Bernar Werber06Où on pendra tous les pollueurs, où le plaisir immédiat sera toujours plus fort que la conscience, où le sexe des fleurs devient l'avenir de l'homme, où les fourmis reviennent, où la croissance démographique sur Terre compromet la paix, où il est question de la responsabilité d'un leader d'opinion auprès des jeunes.

  BERNARD WERBER 2008 - Brice Depasse 2

Bernar Werber08
Photos : Alain Trellu

Cliquez sur les photos pour écouter la suite.

Paradis sur mesure
, Bernard Werber, Albin Michel, octobre 2008, 435p., 21€50 env.

Écrit par Brice dans Bernard Werber | Commentaires (0) |  Facebook | |

26 10 08

Entretien avec Bernard Werber (suite et fin)

Bernar Werber04A Bruxelles, les journalistes lisent les livres.

Il y est question de promotion, Domino, musique, vacances, Frederic Brown, d'humour, de nouvelles, du pastiche de Pascal Fioretto, d'un animateur de télé français (véritable ordure dans la vie de tous les jours) et de la Belgique (et à la fin la voix d'Alain Trellu donnant ses directives).

  BERNARD WERBER 2008 - Brice Depasse 3

Bernar Werber11Photos : Alain Trellu

Cliquez sur les photos pour lire le reportage sur le dîner littéraire avec Bernard Werber au Cercle de Wallonie et la chronique de Paradis sur Mesure par Apolline Elter.

Écrit par Brice dans Bernard Werber | Commentaires (0) |  Facebook | |

25 10 08

Bernard Werber au Cercle de Wallonie

WERBERLe Cercle de Wallonie (Namur) accueillait, ce mercredi 15 octobre, l'écrivain français Bernard Werber, à l'occasion de la toute fraîche sortie de son dernier ouvrage Paradis sur mesure.
Le dîner littéraire rassembla quelque 70 convives, membres du Cercle et invités, dont une poignée d'ados, confirmant par leur présence, le formidable attrait qu'exerce Bernard Werber auprès de cette tranche d'âge. L'interview, mené par Nicky Depasse, journaliste et capitaine littéraire du Cercle, fut suivi de questions de l'assemblée qui portèrent d'emblée le débat sur des enjeux planétaires.
Avec Paradis sur mesure, le célèbrissime auteur des Fourmis (Cycle des Fourmis), Thanatonautes (cycle des Anges), Nous, les Dieux, Le Souffle des Dieux, Le Mystère des Dieux (Cycle des Dieux), ... offre à ses millions de lecteurs un recueil de 17 nouvelles, réponses et extrapolations futuristes à ces informations que relaient presse et media.
"La plupart des idées du recueil viennent tout simplement de la lecture du journal - affirme, modeste, Bernard Werber - on reçoit le monde et on a envie d'y répondre..."
Encore faut-il le faire. N'est pas génie qui veut.
Avec Paradis sur mesure, Bernard Werber aurait finalement pris Nicolas Hulot au mot, poussant avec une implacable - parfois cynique, souvent truculente - logique, les prophéties les plus sombres qui guettent l'avenir écologique de notre planète.
Et de souligner que, contrairement au politique, qui doit trouver des solutions, le romancier peut se contenter de poser les questions. Ce qui n'empêche Bernard Werber de situer le débat au niveau mondial, avec pour véritables enjeux, la maîtrise de la croissance démographique et la vision cosmopolite d'un gouvernement mondial, qui ferait fi de la Souveraineté des Etats, grande génératrice de comportements anti-écologiques assassins. Et l'orateur d'illustrer le propos de faits concrets hallucinants...."L'écologie ne devrait pas être un parti, elle devrait être une sorte de bon sens commun pour tout le monde"
Passionné, passionnant, Bernard Werber parle avec cette verve de conteur qui parcourt ses récits. Pas étonnant qu'il ait tant de succès auprès d'un public jeune - "Le vrai combat est de faire que les jeunes lisent" , l'enjeu étant de faire entrer le lecteur dans l'histoire jusqu'à en oublier l'auteur. Magie de l'auteur qui s'efface et qui explique , en partie, le succès colossal de ses ouvrages, traduits, hors de France, notamment en Corée, Russie où il fut n°1 des ventes pendant un an, chiffrant les ventes à plus d'un million d'exemplaires (1, 5 millions d'ouvrages vendus en Corée)
Et si ce magicien du XXIe siècle - soucieux, avant tout d'offrir, à son fils, aux générations, futures une Terre propre et saine - était ce Maître de cinéma, thème de la nouvelle centrale (la neuvième) éponyme du recueil : "N'importe quel scénario entre ses mains devenait subtil à plusieurs niveaux de compréhension. On pouvait revoir et revoir ses films et leur trouver chaque fois un sens différent." (p 202)
Apolline Elter

Paradis sur mesure, Bernard Werber, Albin Michel, octobre 2008, 434p., 22€50 env.


Photos : Alain Trellu et Nicolas Buisseret

Écrit par Brice dans Dîners littéraires | Commentaires (0) |  Facebook | |

25 10 08

La Russie vue d'en haut

JEANDESCARSA l'heure où nombreux sont ceux mettent en perspective Staline et Poutine, la nouvelle Russie avec celles qui furent blanches puis rouges, Jean des Cars publie l'histoire des Romanov, la dernière (et longue) dynastie qui régna sur la Russie avant de disparaître dans la bourrasque soviétique. Trois siècles d'Histoire, de grandes et petites figures régnantes et surtout le portrait d'un pays si proche de nous.

  JEAN DES CARS - Brice Depasse 1
  JEAN DES CARS - Brice Depasse 2
  JEAN DES CARS - Brice Depasse 3

La saga des Romanov : De Pierre le Grand à Nicolas II, Jean des Cars, Plon, 2008, 358p., 22€ env.

25 10 08

Geluck Tome 15 Chat 25 ans

CHAT_geluckUn des plus énormes succès du dessin de presse en album. 25 ans de chat déjà. 15 tomes seulement. On en redemande, d'autant plus que le félidé, tout comme l'humour de son maître, n'a pas pris une ride.
Je me suis toujours demandé si les gens qui pleuraient beaucoup ... urinaient moins que les autres.

  PHILIPPE GELUCK - Brice Depasse 1
  PHILIPPE GELUCK - Brice Depasse 2

Le Chat, Tome 15 : Une vie de Chat, Philippe Geluck, Casterman, octobre 2008, 10€.

Ecoutez notre précédent entretien en cliquant sur le chat. Merci Philippe pour ce dessin.GELUCK

Écrit par Brice dans Littérature générale | Commentaires (0) |  Facebook | |

24 10 08

La chasse aux chimères est ouverte

MOIX_AlexandreLa littérature pour jeunes adolescents s'enrichit d'une nouvelle série de romans, les cryptides, grâce à la redoutable plume d'Alexandre Moix. Oui, le frère de Yann. Oui, l'auteur de Second rôle (paru chez Pocket), court roman pour adultes basé sur son vécu et dont il monte actuellement l'adaptation cinématographique comme ... son frère.
A la Jules Verne, mêlant le Fantastique à la modernité et la technologie de pointe, A la poursuite du Kraken se révèle être un excellent roman pour la jeunesse actuelle abreuvée de cinéma américain qui banalise le spectaculaire et le rythme effréné.
Ce livre, le premier d'un cycle (tous les jeunes raffolent de personnages et de contextes récurrents), est un redoutable page turner capable de captiver aussi les parents.
Excellent.

  ALEXANDRE MOIX - Brice Depasse 1
  ALEXANDRE MOIX - Brice Depasse 2

Les Cryptides, Tome 1 : A la poursuite du Kraken, Alexandre Moix, Plon Jeunesse, septembre 2008, 402p., 16€50 env.

Écrit par Brice dans Livres pour la jeunesse | Commentaires (1) |  Facebook | |

23 10 08

Expressions en péril

PIVOTAu fil de ses lectures, Bernard Pivot a collecté une centaine d'expressions populaires dont l'existence est menacée d'oubli par la jeune génération. Définitions, genèses, explications, citations et références pour des locutions qui n'ont pas eu droit de cité dans le Littré mais qui ont coloré durant des décennies nos conversations.

  BERNARD PIVOT - Brice Depasse 1

A propos de Philippe Sollers et du Goncourt 2008 :

  BERNARD PIVOT - Brice Depasse 2


100 expressions à sauver, Bernard Pivot, Albin Michel, octobre 2008, 145p., 12€00 env.

Photo : Alain Trellu

Ecoutez notre entretien à propos du Dictionnaire amoureux du vin en cliquant sur la photo.

Bernar Pivot02