25 11 08

Je rêvais d'un autre monde

CHATTAMMaxime Chattam nous en avait parlé lors de la sortie de Prédateurs… Puis à nouveau lors de celle de la Théorie Gaïa : le premier tome de son roman-somme, inspiré des plus grands auteurs de l’imaginaire, arrive dans les librairies à l’heure où les journées se font plus courtes et les longues soirées d’hiver plus froides. Et en toute franchise, L’Alliance des Trois est un excellent candidat à la lecture sous la couette, un paquet de fraises Tagada à portée de main, le cerveau en mode
« merveilleux ».
En un nuit, la vie de Matt et Thobias, deux jeunes ados comme les autres, va basculer. Une Tempête aux vertus étrange frappe New-York et le monde moderne bascule irrémédiablement dans le chaos. Les adultes disparaissent, ainsi que toute technologie de pointe, les créatures plus étranges les unes que les autres jaillissent du brouillard et pour couronner le tout, la végétation grimpe à l’assaut des constructions à grande vitesse. Après une rencontre violente avec un des rares adultes survivants au cataclysme, Matt plonge dans le coma et émerge cinq mois plus tard, au cœur d’une société d’enfants et d’ados réfugiés sur une île plantée au milieu d’un fleuve.
Roman somme, le premier volume d’Autre-Monde l’est à plus d’un titre. Pour les lecteurs/cinéphiles qui ont grandi dans les années quatre-vingt, L’Alliance des Trois est un véritable festival. Avec un sens aigu du détail, sans jamais donner l’impression de piller, maniant l’hommage aussi bien que le clin d’œil, Maxime Chattam convoque une liste de références qu’il serait bien inutile et fastidieux de reprendre ici. Le tout accroché sur un solide squelette hérité du Héros aux Mille Visage de Campbell et mené au rythme endiablé que permet une écriture plus « ado » que dans ces précédents romans. Et c’est sans doute là que le bât blessera pour certains lecteurs. Car ici, nul réflexion trop approfondie sur la nature du mal, ou abstraction sur la nature humaine. Maxime Chattam s’offre une vraie respiration récréative et ose « caler » la forme de son écriture sur la fonction nécessairement divertissante d’un tel exercice. Certains esprits chagrins y trouveront, peut-être, un recul face à la maturité de ton d’une Théorie de Gaïa. J’y décèle surtout une vraie envie de s’amuser et de nous offrir une tranche de références aux fragrances de « super bazooka ». Sans oublier de glisser, en toute simplicité, une petite réflexion sur l’égoïsme de notre société occidentale.
Dr Corthouts

Autre-Monde, Tome 1 : L'Alliance des Trois, Maxime Chattam, Albin Michel, novembre 2008, 496p., 20€00.

Écrit par Brice dans Maxime Chattam | Commentaires (2) |  Facebook | |

Commentaires

ahhh max. chattam Je n'ai pas encore lu ce roman, mais je vais le faire très bientôt tellement j'ai été bluffé par la trilogie du mal que je trouve excellente !!!

http://www.thebookedition.com/stats_banniere.php?action=clic&id=10751"> src="http://www.thebookedition.com/images/vignette-couv-products-10751.jpg" alt="Acheter ISOBEL" border="0"/>http://www.thebookedition.com/stats_banniere.php?action=affichage&id=10751" width="0" height="0">

Écrit par : Christophe | 29/11/2008

le meilleur des auteurs !! aussi à l'aise dans le fantastique (le 5ème régne, autremonde) que dans le thriller psychologique (théorie gaia) a tendance gore (prédateur, l'ame du mal) etc .... chattam est l'un des auteurs que je préfère !!!

j'attend avec impatience la suite de autre monde. courage plus que un ou deux moi s a attendre si les prévisions annoncées sont juste :p

Écrit par : w3ird | 23/08/2009

Les commentaires sont fermés.