11 12 08

L'Ésope éternel

LAFONTAINEConnu de tous et pourtant méconnu du plus grand nombre, Jean de La Fontaine (1621-1695) a fait l’objet, sous la plume de Patrick Dandrey, professeur en Sorbonne, d’un remarquable petit essai paru dans la collection « Découvertes Gallimard » sous le titre La Fontaine ou les métamorphoses d’Orphée, qui met la vie et l’œuvre du fabuliste à la portée d’un vaste public, forcément séduit par la fluidité et la clarté de l’exposé, autant que par la qualité et la richesse de l’iconographie. L’auteur y souligne qu’avant la publication, en mars 1668,
de ses 120 premières fables (une quantité égale suivra au cours des 25 années suivantes, pour un total de plus de 10 000 vers), La Fontaine avait publié des Contes et nouvelles en vers, charmants et licencieux, après divers textes (Adonis, Le songe de Vaux, Élégie aux nymphes de Vaux…) dédiés à Nicolas Fouquet ou composés en faveur de celui-ci, dont la chute en 1661 avait valu au futur fabuliste quelques déboires avec le pouvoir royal (rappelons que la très munificente fête d’inauguration du château de Vaux-le-Vicomte avait valu à son propriétaire, le surintendant des Finances Fouquet, de se faire arrêter dès le lendemain par d’Artagnan sur ordre d’un Louis XIV jaloux, furieux et soupçonneux, puis enfermer à la forteresse de Pignerol où il mourra en 1680).
Et que c’est en raison de ses fables, dont beaucoup sont adaptées d’Ésope (Le Corbeau et le Renard, Le Loup et L’agneau, Le Rat des Villes et le Rat des Champs, Le Renard et la Cigogne, Le Renard et les Raisins…) et dont, véritable Orphée moderne, il a révolutionné la forme, que Jean de La Fontaine est allé à la postérité.
Pour le plus grand bonheur teinté de nostalgie des ex-potaches que nous sommes tous un peu restés, pas vrai ?
Bernard DELCORD

La Fontaine ou les métamorphoses d’Orphée par Patrick Dandrey, Paris, Éditions Gallimard, 1995 (nouvelle édition : novembre 2008), collection « Découvertes Gallimard », 112 pp., 10,20 €

Écrit par Brice dans Classiques | Commentaires (1) |  Facebook | |

Commentaires

Un ouvrage remarquable Et l'oeuvre d'un [i]honnête homme[/i] érudit mise à la portée de tout un chacun. Merci d'avoir apprécié.

Écrit par : la CdM | 08/06/2010

Les commentaires sont fermés.