28 02 09

« Le Roi, la Loi, la Liberté » ?

decorationD’une grande beauté, Le Larousse des rois de France paru à la fin de l’année dernière est un livre précieux : pour son iconographie hors du commun, pour sa maquette très réussie, pour l’intelligence de son propos (la rédaction en a été confiée à une belle brochette de spécialistes placée sous la direction de Guillaume Picon) et pour son apport historique à la compréhension de l’évolution de la fonction régalienne.
Car, entre le règne de Clovis et celui de Charles X, si les temps ont changé fortement, les assises du pouvoir royal ont contribué à maintenir, en dépit d’innombrables aléas souvent suscités par lui-même d’ailleurs, celles de la « France éternelle ». Mérovingiens et Carolingiens, Capétiens, Valois et Bourbons sont ainsi passés en revue, de même que leur influence sur les fastes, la pompe et les pratiques des Républiques qui ont suivi la fin de la prééminence politique fondée sur le « droit divin ».
Évidemment, pour ce qui concerne leur action sur la vie des Français lambda, leurs contemporains, c’est une autre histoire, comme aurait dit Kipling…
Bernard DELCORD

Le Larousse des Rois de France sous la direction de Guillaume Picon, Paris, Éditions Larousse, novembre 2008, 23 x 28,5 cm, 336 pages, 330 illustrations, relié sous jaquette, 38 €

Écrit par Brice dans Littérature générale | Commentaires (0) |  Facebook | |

23 02 09

Un homme et une vie

LELOUCHVoici le podcast sonore de l'intégralité de notre entretien avec Claude Lelouch réalisé pour la première de Livre de bord sur Liberty TV en décembre dernier. Une interview réalisée à l'occasion de la publication de l'autobiographie d'un des rares réalisateurs stars du cinéma français.
Un livre dans lequel vous aurez l'occasion de prendre la mesure du roman que fut (et est encore) la vie de Claude Lelouch mais aussi de pénétrer dans l'univers professionnel et artistique du cinéaste de "la vie vraie".
Nicky et Brice

  CLAUDE LELOUCH - Brice Depasse 1
  CLAUDE LELOUCH - Brice Depasse 2
  CLAUDE LELOUCH - Nicky Depasse

Ces années-là, Claude Lelouch, livre d'entretiens avec Claude Baignieres et Sylvie Perez, Fayard, 2008, 425p., 21€90.

Écrit par Brice dans Cinéma et littérature | Commentaires (2) |  Facebook | |

23 02 09

Dieu et moi

DJAVANI_lireLettre ouverte aux fanatiques est l'adaptation théâtrale du récit Allah et moi de Raphaël-Karim Djavani dans lequel il s'adresse directement à Allah sans passer par les intermédiaires pour l'interroger sur les horreurs commises en son nom. Djavani a connu l'Iran du Shah et celui des ayatollahs après la révolution. Il a combattu avec les modjahidins, quitté son pays livré à l'ignorance et la violence, pris la nationalité française.
L'interprétation de son texte par Roda Fawaz (mise en scène d'Olivier Coyette) au Théâtre de Poche à Bruxelles, jusqu'au 7 mars est une première. Cliquez sur les images pour tout renseignement sur le spectacle.

  RAPHAEL-KARIM DJAVANI - Brice Depasse 1
  RAPHAEL-KARIM DJAVANI - Brice Depasse 2

RaphaelKarim_Djavani2
Allah et moi,Raphaël-Karim Djavani, Flammarion, 2007, 118p., 13€00.

Lettre ouverte aux fanatiques, Théâtre de Poche, du 21 février au 7 mars, réservation: 02/649 17 27 ou reservation@poche.be.

Écrit par Brice dans Théâtre | Commentaires (0) |  Facebook | |

23 02 09

Huit oscars pour un millionaire

SWARUP_SLMUDOGSlumdog Millionaire, le film de Danny Boyle dont on vante le petit budget et l'absence de vedettes et qui avait même failli ne pas être distribué aux USA, a raflé l'oscar dans huit des catégories sur les neuf pour lesquelles il avait été nommé.
Meilleur film, meilleur réalisateur, meilleure photographie, meilleur montage, meilleur son, meilleure bande originale, meilleure chanson originales ... et meilleure adaptation. En l'occurrence celle du roman de Vikas Swarup, Les fabuleuses aventures d'un Indien malchanceux qui devint milliardaire, un livre dont nous avons déjà parlé sur Nostalgie et dans Livre de bord sur Liberty TV.
Il y a deux ans, le thème du Salon du Livre de Paris étant l'Inde, de nombreuses maisons d'édition ont élargi leur champ de traduction au cercle restreint des Salman Rushdie, V.S. Naipaul et Vikram Seth. On voit donc apparaître une foule d'écrivains indiens parmi lesquels se détachent des Abha Dawesar, Altaf Tyrewala, Vikram Chandra et ... Vikas Swarup.
Son livre raconte l'histoire de ... mais vous le savez puisque tous les journaux écrits, parlés et télévisés l'ont évoqué aujourd'hui.
Cet article est une invitation à voir le film d'un cinéaste (dont les qualités d'authentique artiste ne sont plus à prouver) et à lire le roman admirable d'un formidable conteur, déjà paru en poche, ça tombe bien.
Brice Depasse

Les fabuleuses aventures d'un Indien malchanceux qui devint milliardaire, Vikas Swarup, Belfond, janvier 2009, 363p., 21€00 ; 10/18, 2007, 363p., 7€90.

Écrit par Brice dans Littérature générale | Commentaires (1) |  Facebook | |

21 02 09

De l'autre côté de l'été

DIWANUne bourgeoise, 58 ans, un bel appartement et un mari parti pour une autre, plus jeune. Une situation presque banale. Or la détresse de cette femme qui se parle in petto pour se rassurer parvient à aiguiser la curiosité. Sous la plume d’Audrey Diwan, tendre ou crue, l’héroïne de ce roman prend corps. Un jour, un simple geste dans un bus signale à Eugénie qu’elle a passé un cap. Vieillesse, dépression. Laisser aller, dégoût de soi. Esclave de la télévision et de ses petites pilules, Eugénie est incapable de communiquer avec sa propre fille de 24 ans. « L’envie meurt, comme le reste (…). C’est un à un que les désirs s’éteignent ». Contre toute attente, la dame se lance un défi : dans un restaurant, s’offrir un jeune homme. Pour un an. Eugénie aborde alors un joli serveur, le baptise Arnaud, lui propose une grosse somme d’argent. Il joue le jeu. Le sujet aurait pu verser dans le scabreux. Audrey Diwan (27 ans et un premier roman au compteur) développe le questionnement d’une femme face à la fuite du temps et sa mue progressive. Les scènes les plus fortes ne sont pas celles des effusions ni des gros plans sur peau fripée. Ce sont celles où le manque sourd. Où l’on comprend comment les amants ont appris à surmonter les blessures de l’enfance face à leurs « folles » de mères. Aimer trop ou pas assez. L’amour des mères peut tout dévaster. Dès lors, monétiser les relations quitte à choquer. Ces deux individus ont des choses à partager. Leur rencontre aurait pu gagner en crédibilité si les quarante dernières pages de ce roman ne m’avaient rendue perplexe.
Valérie Nimal

De l'autre côté de l'été, Audrey Diwan, Flammarion, janvier 2009, 250 p., 17 €..

Écrit par Brice dans Littérature générale | Commentaires (0) |  Facebook | |

21 02 09

Quelle(s) affaire(s) !

COMMERCERédigé par Pascal Madry qui professe à l’Essec de Paris (c'est l’une des écoles supérieures de commerce les plus réputées d’Europe) et à l’Institut d’Urbanisme de la capitale française, le Dictionnaire pratique du commerce qui vient de paraître aux Éditions De Boeck à Louvain-la-Neuve tombe à pic pour tous ceux, étudiants, professionnels (enseignants, économistes, urbanistes, sociologues, distributeurs et commerçants)ou clients, qui veulent mieux comprendre les mécanismes chaque jour davantage mondialisés du business contemporain. L’ouvrage compte 1900 entrées dont les définitions sont illustrées par des exemples et éclairées par des chiffres clés. Elles renvoient aussi à leurs synonymes, à leur traduction anglaise et à leurs éventuelles variantes francophones de Belgique, de Suisse et du Québec.
Dans ce livre, l’occasion ne fait pas le larron mais permet d’entendre ou de voir une publicité, la fidélité est une preuve d’amour à une marque ou à un produit, les girafes s’offrent à la clientèle (ce sont des primes), les gondoles ne naviguent pas à Venise mais dans les grandes surfaces (ce sont des présentoirs) et une notion aussi actuelle que celle du pouvoir d’achat se trouve définie en termes de pouvoir d’achat de la monnaie et de pouvoir d’achat du consommateur, qui peuvent être antinomiques, tandis que la notion de besoin se trouve déclinée en 16 définitions différentes…
Un outil indispensable à la compréhension de notre époque troublée où, plus que jamais, « les affaires sont les affaires » !
Bernard DELCORD

Dictionnaire pratique du commerce
par Pascal Madry, Louvain-la-Neuve, Éditions De Boeck,
286 pp., 19,50 €

19 02 09

Sire, ils ont voté la mort !

GALLO_1Vingt ans que le bicentenaire appartient lui-même au passé et personne n'est d'accord avec personne sur l'interprétation à donner à la révolution française et à ses sources. La Révolution façon Max Gallo, c'est dix années de bouleversements, de basculement d'un siècle et d'une ère à l'autre avec des dizaines d'acteurs majeurs. Rien de neuf me direz-vous. Sauf qu'ils ont tous le droit à la parole. Naturellement. Chacun à leur tour, ou ensemble. Au bout du compte, tout le monde aura entraîné tout le monde, le plus souvent contre son gré. Et encore, vous voyez, je ne suis pas sûr que Max Gallo soit entièrement d'accord avec cette analyse. C'est ça la Révolution. Comme si aujourd'hui, elle était encore en mouvement.

  MAX GALLO - Brice Depasse 1
  MAX GALLO - Brice Depasse 2
  MAX GALLO - Brice Depasse 3

La Revolution Française, T1 : le peuple et le Roi, Max Gallo, XO, janvier 2009, 377p., 21€90.

19 02 09

La fille du Bonheur des dames

DORNER_retouchesJustine, 12 ans, orpheline. Son père, couturier, toujours beau, s'il rassure ses clientes en les séduisant, reste silencieux avec elle. Un mur les sépare. Heureusement, il y a la grand mère maternelle avec ses histoires d'Indiens et de Géronimo, son héros.
Magic retouches est un roman doux amer sur l'adolescence et les sentiments flous qu'il engendre. L'histoire du manque d'affection que vit Justine et qui nous touche beaucoup. Françoise Dorner nous surprend par sa justesse et sa plume poétique.
Nicky Depasse

  FRANCOISE DORNER - Nicky Depasse 1
  FRANCOISE DORNER - Nicky Depasse 2
  FRANCOISE DORNER - Nicky Depasse 3

Magic retouches, Françoise Dorner, Albin Michel, janvier 2009, 151p., 14€00.

Écrit par Brice dans Littérature générale | Commentaires (0) |  Facebook | |

19 02 09

Le passeur des Lumières

SOLLERSJe ne suis ni fan, ni admirateur de Philippe Sollers. Mais j'ai lu tous ses livres. Chaque nouvelle publication est un bonheur qui commence dès le contact avec la couverture. Car chaque roman, chaque essai de Sollers est une aventure, un plaisir, un passage, une pièce supplémentaire, un moment de vie transcendé par la pensée et la manière de la transmettre.
Grand beau temps, Aphorismes et pensées choisies, c'est du bonheur condensé garanti.
Pourtant, au fil des pages, une impression désagréable : la sauce ne prend pas. Je me surprend à espérer du paragraphe suivant, trouver la formule définitive, courte, absolue, celle qui résume l'avancée d'une pensée, expose et convainc.
A l'image de son Paradis, la pensée de Sollers ne se retrouve pas dans une phrase ou une strophe. Tout est vaste, riche, complexe, mêlé. Il faut un livre entier pour recevoir le choc des milliers de réflexions du monde que l'écrivain convoque à sa table, en terrasse sur le Grand Canal Giudecca, par grand beau temps.
Un conseil : lisez L'évangile de Nietzsche paru dans la même collection et chez le même éditeur.
Brice Depasse

Grand beau temps, Aphorismes et pensées choisies de Philippe Sollers, Guillaume Petit, Le Cherche Midi, collection Styles, janvier 2009, 121p., 13€50.

Écrit par Brice dans Philippe Sollers | Commentaires (0) |  Facebook | |

19 02 09

Les livres à la radio, c'est un plaisir !

EREVANCe mardi dans le Grand Morning, un livre dont on parle beaucoup, et pour cause, et deux rééditions en poche de deux romans "américains" de Philippe Besson.

  GM - Gilbert Sinoue et Philippe Besson

BESSON

Gilbert Sinoué, Erevan, Flammarion, janvier 2009, 353p., 21€00.

Philippe Besson, Un homme accidentel et Arrière-saison, 10/18, janvier 2009, 7€40 et 6€50.

Écrit par Brice dans Littérature générale | Commentaires (0) |  Facebook | |