09 09 09

Portraits de galerie

Opera mundi (Engel)On connaît la maîtrise de Vincent Engel en matière de fresques littéraires comme Retour à Montechiarro, Requiem vénitien, Les Angéliques, Les Absentes ou La Peur du Paradis, autant de vastes compositions plébiscitées par le public qui aime à y retrouver le souffle des grands narrateurs d’antan, façon Jules Romains des Hommes de bonne volonté ou Panaït Istrati des Récits d'Adrien Zograffi. Il a fait paraître récemment chez Luc Pire à Bruxelles, sous le titre d’Opera mundi, un petit recueil de neuf nouvelles habiles qui mettent en œuvre des peintures, des sculptures, des artistes, des modèles, des copistes, des plagiaires, des visiteurs et des gardiens de musée, pris sur le vif dans de brefs récits remarquablement ramassés et illustrés au moyen d’instantanés photographiques d’Emmanuel Crooÿ, saisissants à souhait. Il appert donc que notre Rubens des lettres en est aussi, quand il le veut et avec autant de maîtrise, le Bonnard ou le Vuillard !
Bernard DELCORD

Opera mundi par Vincent Engel, cahier de photographies (similis) d’Emmanuel Crooÿ, Bruxelles, Éditions Luc Pire, collection « Le grand miroir », 2009, 110 pp. en noir et blanc au format 14,7 x 20 cm sous couverture souple en quadrichromie, 18 €

Écrit par Brice dans Théâtre | Commentaires (0) |  Facebook | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.