09 09 09

Un rêveur à voix haute

Théâtre de VrebosLes Éditions Le Cri à Bruxelles ont publié tout récemment une brique de 932 pages intitulée Œuvre théâtrale complète. Il s’agit de celle de Pascal Vrebos, le célèbre journaliste belge de radio et de télévision, professeur au Conservatoire de Bruxelles et à l’ULB, et elle compte 23 pièces aux titres parfois bien alléchants (Le mouroir des alouettes, L’homme descend du songe ou encore Tête de truc) mêlant situations dramatiques et amusantes, tendresse, érotisme, humour, jeux de mots, cynisme, délire verbal et absurde bien de chez nous. Ses personnages, des gens simples à la recherche de la paix et du bonheur, s’y retrouvent régulièrement confrontés à la violence du monde, aux dangers de la science et à l’hypocrisie de leurs semblables (quand il y en a encore…) et ils mettent en évidence l’affirmation de Pierre Dac selon qui « quelqu’un venu de rien pour n’arriver nulle part n’a de merci à dire à personne »… Sorte de Ionesco post-moderne mâtiné de Sartre, de Pinter, de Woody Allen, de Ghelderode et de Crommelynck, le dramaturge Vrebos, couvert de lauriers à travers le monde, traduit et joué dans un grand nombre de langues, est largement méconnu en Belgique, et c’est tout aussi normal que regrettable : Jésus-Christ lui-même n’assurait-il pas que nul n’est prophète en son pays ? Gageons que ce pavé théâtral fera tout de même quelques grands ronds dans la mare de l’indifférence dramatique, du repli tragique et de l’ignorance comique où se complait le grand public de notre « petite terre d’héroïsme » !
Bernard DELCORD

Œuvre théâtrale complète par Pascal Vrebos, préface de Jacques De Decker, Bruxelles, Éditions Le Cri, collection « Terre neuve », septembre 2009, 932 pp. en noir et blanc au format 13 x 20,5 cm sous couverture souple en quadrichromie, quelques photographies de plateau, 30 €

Écrit par Brice dans Théâtre | Commentaires (0) |  Facebook | |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.