19 09 09

Bon sang ne saurait mentir

DEL TOROOh, que voilà un exercice difficile. Offrir au vaste monde de la littérature de l’imaginaire une relecture un tant soit peu originale du mythe du vampire. En ces temps où la tendance est davantage aux déclinaisons adolescentes et aux amourettes interdites entre suceurs de sang et jeune lycéenne complexée, Guillermo Del Toro (monsieur Labyrinthe de Pan, Hellboy et autre Echine du Diable, bientôt réalisateur du Hobbit sous le haut parrainage de Peter Jackson) et Chuck Hogan (jeune valeur montante du thriller) empruntent les cheminsexcitants d’une aventure scientifique rythmée comme un tube de hard-rock.
Un avion en rade en bout de piste, du côté de l’aéroport de JFK, despassagers frappés par un prédateur/virus inconnu… Il n’en faut pas pluspour alerter le Dr. Eph Goodweather et son équipe de spécialistes des menaces virales. Dans le même temps, Abraham Setrakian, survivant des camps d’extermination nazi et chasseur de vampires devine l’arrivée d’un vieil ennemi sur le sol américain.
Classique ? C’est sans compter la richesse de la mythologie que Del Toroinsuffle au cœur d’un récit qui laisse le lecteur à bout de souffle ! Avec un sens aigu de la mise en scène, du suspense, La Lignée jette lesbases d’une trilogie qui devrait faire date dans le petit univers de la littérature de genre. Les images évoquées par Chuck Hogan s’impriment dans les esprits et les relents d’Apocalypse qui flottent sur le fin du récit annoncent une suite de la meilleure eau.
La Lignée, ou l’association géniale entre l’imaginaire d’un metteur enscène visionnaire et la plume acérée d’un auteur en pleine possession deson art.
Vite, la suite !
Dr Corthouts

La lignée, Guillermo Del Toro et Chuck Hogan, Presses de la Cité, septembre 2009, 444p., 21€50.

Écrit par Brice dans Fantastique, Fantasy | Commentaires (1) |  Facebook | |

Commentaires

J'ai hâte de lire la suite!

Écrit par : Fan du livre de Del Toro | 04/10/2009

Les commentaires sont fermés.