01 01 10

L'Alliance contre Malronce

CHATTAMImaginez un monde où la nature a repris le pouvoir, où les adultes sontredevenus sauvages et les enfants se sont assemblés en bandes poursurvivre, où chaque promenade est une expédition, chaque jour passé, unexploit. Un monde recouvert par un océan de forêts, peuplé de créaturesfabuleuses, traversé de courants étranges, d'énergies nouvelles. Unmonde nouveau où trois adolescents tentent de déjouer les pièges d'unemystérieuse reine, acharnée à leur perte : Malronce.
Avec ce second tome d’Autre-Monde, Maxime Chattam poursuit sa trilogie «adolescente » nourries aux références littéraires et cinématographiquesqui ne manqueront pas de faire sourire les trentenaires… Et depassionner leurs rejetons ! Les références à « notre » monde, encorenombreuses dans Alliance des Trois, le premier tome des aventures deMatt et ses amis s’estompent ici pour faire place à univers neuf,fantastique, aventureux et… mortel !
Après le thème de l’altération, abordé dans L’Alliance, Chattam exploreici les variations sur la Quête et les inévitables questionnements del’adolescence… tout en élargissant le canevas de son roman et enenrichissant son univers aux frontières de la Fantasy. Il y a du Tolkiendans ce peuple réfugié à la cime d’arbres immenses, du Michael Moorcockdans le sauvagerie de certains combats, du Stephen King dans lamalignité des adultes manipulateur, ou encore du Laurent Genefort dansla richesse de la flore installée sur ce qui fut notre planète. Toutesces influences, ajoutées à quelques dizaines d’autres, forment unetapisserie riche, où les clins d’œil renforcent l’expérience plutôt quede la phagocyter. En bon « geek », Chattam digère ses influences et lessculpte à plaisir, s’éloignant clairement du pastiche, ou de la copieservile, pour créer son propre univers. Chez les anglo-saxons, lesproducteurs se seraient déjà rué sur ce projet pour en faire une sériede films… Chez nous, on continue à s’extasier sur Arthur et sesMinimoys… Allez comprendre…
Dr Corthouts

Autre-Monde, Tome 2 : Malronce, Maxime Chattam, Albin Michel, novembre 2009, 406pp, 20€00.

Écrit par Brice dans Maxime Chattam | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.