02 05 10

Le Retour du Roi… Chattam !

CHATTAM3Tobias disparu dans les entrailles du Raupéroden, Matt et Ambre retournent à Eden, la cité des Pans, pour avertir le conseil de la ville de l'imminence d'une invasion des Cyniks, fomentée par la reine Malronce. Les Pans n'ont plus le choix, ils doivent se préparer à combattre, notamment en développant leur Altération, ce pouvoirsurnaturel octroyé par le Cataclysme.
Avec L'Alliance des Trois, on découvrait un nouveau monde, avec Malronce son exploration. Le Coeur de la Terre montre les jeunes héros dans l'apprentissage de la vie en commun, de la politique, de la guerre et du rapport, nécessaire et salutaire, à la nature. Ainsi que la résolution des énigmes comme la vraie nature du Raupéroden et de la reine Malronce.
Dans l’interview qu’il nous a accordée, Maxime Chattam n’hésite pas à parler de « d’écriture récréative » lorsqu’il évoque Autre Monde et son univers au confins de la fantasy, de l’aventure et du « roman de survie » façon « Sa Majesté des Mouches ». Mais ce n’est pas pour autant quel’auteur de sombre récit, éminent membre de la Ligue de l’Imaginaire et fier représentant de la nouvelle vague du thriller français, prend son histoire par-dessus la jambe. Perfectionniste dans l’âme, même lorsqu’il s’agit d’aborder un univers moins réaliste que celui des salles d’autopsies et des esprits schizophrène, Maxime Chattam mène son AutreMonde avec la précision d’un orfèvre du récit. Car le risque est bien là lorsqu’on aborde l’imaginaire « en roue libre », celui de se perdre dans le labyrinthe des inventions, dans la description étouffante d’un univers, dans la croissance incontrôlée d’un canevas où personnages et intrigues se perdent dans un trop plein de créations. Heureusement, ici, rien de tout cela. Miroir de la mécanique implacable des thrillersde l’auteur, la structure d’Autre Monde possède la force linéaire de l’évidence. Celle des récits initiatiques classiques, des grandes aventures populaires. Et vienne s’y greffer des personnages aux rôles clairement définis, ainsi qu’une cascade de références qui feront sourire les « initiés » et donneront aux autres l’impression de découvrir un univers à la fois différent et… familier.
Pour ce final, cette première conclusion (on sait maintenant que quatre autres tomes s’ajouteront à l’aventure des Pans face aux Cyniks), Maxime Chattam convoque l’ombre du Retour du Roi, du Retour du Jedi, ou encore celle d’Aliens. Dans le bruit, la fureur et l’affrontement, enfants et adultes qui ont survécu à la Tempête, foncent bille en tête, l’un vers l’autre, pour une inévitable bataille à grande échelle, seule capable, dirait-on, de résoudre ce conflit né d’une haine irrationnelle, teintée de croyance religieuse, qui oppose adultes et enfants.
Et sous des dehors de pur divertissement, sans lourdeur, avec un art consommé de la métaphore, Maxime Chattam nous livre la vision d’un monde, en échos à ce qu’il avait déjà développé, de façon plus « adulte » dans « La Théorie Gaïa ».
Une trilogie populaire, bien écrite, qui délivre sans prêcher, une vraie réflexion sur l’humain. Pas mal pour une œuvre « récréative ».
Dr Corthouts

  MAXIME CHATTAM - Chris Corthouts 1
  MAXIME CHATTAM - Chris Corthouts 2

Autre Monde 3 : Le Cœur de la Terre, Maxime Chattam, Albin Michel, avril 2010, 468p., 20€00.

Écrit par Brice dans Maxime Chattam | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.