13 05 10

La vie n'est plus jamais triste

PANCOLMéfions-nous de la dictature des meilleures ventes proclamait Jean d'Ormesson sur notre plateau en décembre dernier. Comme le charbon de la pub, l'auteur du Juif errant a mille fois raison. Elle me saoule cette presse, principalement audiovisuelle qui ne parle que des chiffres de vente des Levy, Musso quand ils les reçoivent. La reconnaissance du public, c'est bien, c'est essentiel pour l'auteur mais au-delà, il n'y a pas de quoi en faire le sujet principal de l'interview. Et à ce titre, Katherine Pancol va avoir bien du souci. Après les 900.000 livres vendus l'an dernier (sans actualité), voilà que l'auteure des Tortues et des Crocodiles pulvérise les records de démarrage sur les chapeaux de roues avec 350.000 exemplaires écoulés en trois semaines.
Il y a pourtant tant de choses à en dire, sans déflorer l'histoire et gâcher le plaisir que vous aurez à lire ce troisième volet qui pourrait bien ne pas être le dernier :

  CATHERINE PANCOL - Brice Depasse 1
  CATHERINE PANCOL - Brice Depasse 2

Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi, Katherine Pancol, Albin Michel, avril 2010, 851p., 23€90.

Écrit par Brice dans Katherine Pancol | Commentaires (3) |  Facebook | |

Commentaires

Ce n'est pas la taille qui compte Le succès se mesure avec des additions
La taille ne compte pas m'ont toujours dit les filles
Le génie se refuse à toute opération
Encore faut-il bien sûr savoir s'en servir

Écrit par : Jean-Michel Grotorax | 13/05/2010

Sans avoir lu les oeuvres complètes de Katherine Pancol, je trouve son écriture assez variable.... J'ai adorée sa trilogie sur Jospéhine et les autres, mais j'ai beaucoup moins accrochée à ses autres romans... Qu'a cela ne tienne, je suis sûre qu'elle est capable d'écrire de tout pour tout le monde ;)

Écrit par : Léa | 19/08/2010

L'écrivain que je connais bien avec son roman "Sailor et Lula" j'adore sa façon d'écrire et merci de m'avoir fait découvrir cette nouveau livre que je vais m'acquérir le plutôt possible ;).

Écrit par : online | 13/11/2010

Les commentaires sont fermés.