13 10 10

Le Jean de La Fontaine des Marolles

Fables complètes par Virgile du Pourquoi Pas.jpgLe texte ci-dessous a été mis en ligne le 13 octobre 2010 sur le site du magazine satirique belge Satiricon.be (www.satiricon.be) :

Léon Crabbé (1891-1970) fit, sous le pseudonyme de Virgile, les beaux jours du défunt magazine politique bruxellois « Pourquoi Pas ? » (1910-1989) en y publiant chaque semaine, en français mâtiné de « brusseleir », un Dialogue attendu des lecteurs (et pas seulement de la capitale) comme le Messie ou, s’agissant de nos contemporains, comme le prochain gouvernement de Ce Pays (c’est une façon de parler : en réalité, on s’en fout complètement, car la Belgique, c’est une vérité prouvée, n’a jamais été aussi bien que sans gouvernement… Vérifiez, vous serez édifiés !)

Le sieur Virgile, donc, fit rigoler nos pères… Et notamment par ses pastiches des fables de La Fontaine (Menhier le Corbeau et Menhier le Renard, Le Chêne et le Roseauke, Le Loup et le Lemmeke, La Laitière et le Melkpot en sont quelques ornements hilarants) mais aussi par 49 textes d’une inspiration toute personnelle, joignant au pittoresque la sagesse de la plus brave, à ce qu’on dit, des nations : La Baleine et le Sprok, Le Caniche et le Zinneke, Le Hérisson et le Rolmops, Les deux Moumas, La Puce qui donnait son Sang, L’Apprenti et la Femme du Façadeklacher, Le Philosophe et le Snul, La Vache et la Pin-up, on en passe et des plus tof !

Georges Lebouc, qui est à la bruxellitude ce que Léopold Sedar Senghor est à la négritude, c’est-à-dire un grand témoin et un passeur de mémoire (nè !), a eu l’excellente idée de rassembler ces pépites dans un joyeux recueil intitulé Fables complètes (aux Éditions Racine à Bruxelles) pour lequel il a rédigé une introduction, un lexique complet et des notes expliquant les mots difficiles.

Il a donc droit à notre reconnaissance éternelle et, surtout et c’est là le plus important, à une demi-gueuze !

PÉTRONE

Fables complètes par Virgile du « Pourquoi Pas ? », introduction, lexique et notes de Georges Lebouc, Bruxelles, Éditions Racine, août 2010, 149 pp. en noir et blanc au format 15 x 23 cm sous couverture brochée en quadrichromie, 19,95 €

Écrit par Brice dans Classiques | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.