27 02 11

Sentences capitales

Dictionnaire des sentences grecques et latines.gifLe texte ci-dessous a été mis en ligne le 27/02/2011 sur le site du magazine satirique belge en ligne SATIRICON.BE (www.satiricon.be) :

 

Précédé d’un amusant Petit essai impertinent sur les proverbes par Umberto Eco, l’imposant Dictionnaire des sentences latines et grecques de Renzo Tosi paru récemment aux Éditions Jérôme Millon à Grenoble est une sorte d’extension colossale des fameuses « pages roses » du dictionnaire Larousse.

 

C’est qu’il rassemble et explique en détail 2286 proverbes, locutions et citations littéraires en langue latine et grecque, issus aussi bien de la littérature antique et chrétienne que des auteurs du Moyen Âge et de la Renaissance ainsi que de textes juridiques, politiques ou médicaux., et le lecteur pourra, pour chacun d’entre eux, en découvrir l’origine, la signification et l’histoire, de même que les différentes utilisations par les écrivains et leurs transformations successives au cours des siècles jusqu'aux proverbes de nos langues européennes actuelles.

 

Classés par thèmes (la femme, l’amour, le mariage, la religion, la politique, la justice, la souffrance, l’argent, la nourriture, la vieillesse, le vice et la vertu, l’héroïsme, la mort…), ces éclats de savoir immémorial brillent de mille feux, notamment pour éclairer notre lanterne sur les cuistres pseudo-latiniste qui ont la prétention de nous diriger : Aut Caesar aut nihil (« Ou César ou rien », César Borgia) ; Qualis dominus talis et servus (« Tel maître, tel valet », Pétrone) ; Aut regem aut fatuum nasci oportet (« Il faut naître ou roi ou imbécile », Sénèque) ; Noli me tangere ! (« Ne me touche pas ! », Jésus-Christ) ; Pareto legi, quisque legem sanxeris (« Obéis donc à la loi, toi qui l’as promulguée », Pittacos) ; Cenabat (…) tribus ursis quod satis esset (« Il mangeait au repas la nourriture qu’auraient mangée trois ours », Horace) ; Bellum omnium contra omnes « La guerre de tous contre tous », Hobbes) ; Usque ad nauseam (« Jusqu’à la nausée », Saint Jérôme) ; Quamvis sublimes debent humiles metuere (« Si haut placé qu’on soit, on doit craindre les petits », Phèdre) car Quanto altius ascendit homo, lapsus tanto altius cadet (« Plus un homme monte haut et plus dure sera sa chute », Pierre Chrysologue)…

 

On dirait le programme politique de Babart De Wever, non ?

 

PÉTRONE

 

Dictionnaire des sentences latines et grecques par Renzo Tosi, Grenoble, Éditions Jérôme Millon, octobre 2010, 1789 pp. en noir et blanc au format 13 x 20 cm sous couverture brochée en quadrichromie, 29 € (prix France)

Écrit par Brice dans Dictionnaires | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.