05 03 11

Etre ou par-être ?

Fanny, Brucker, ils, diront, d'ellesEstelle s'est toujours sentie inférieure, coupable, dépendante du regard des autres. Aussi quand elle a « décidé » de vivre avec Vanessa, femme écrivain de renom, elle a pris du recul avec sa famille. Éviter les remarques mesquines et blessantes, les jugements, les sourires entendus. Vivre libre et épanouie. Loin d'eux.

Aujourd'hui, alors qu'elle se trouve à un carrefour de son existence, les doutes la criblent. Qu'en est-il vraiment de son apparente liberté dans ses choix amoureux, dans la vie en général ? Dans quelle mesure ces derniers ont-ils été conditionnés par les secrets de famille, les querelles parentales intestines ? Pourquoi avoir érigé un barrage entre elle et les hommes ? Son père volage qui faisait d'elle sa complice muette a t-il joué un rôle déterminant ? Sa mère soumise, l'ayant éduquée dans la peur des hommes, a t-elle inconsciemment favorisé son inclination pour les femmes ? Et si son père ne l'avait pas abandonnée sans explication, aurait-elle eu moins de craintes vis vis de la gent masculine? Des questionnements multiples qui convergent vers une seule et même cruciale question : est-elle finalement véritablement actrice de sa vie, maîtresse de ses décisions ? 

C'est pour essayer de trouver des éléments de réponse qu'elle va exceptionnellement accepter de se joindre à ses frères et sœurs lors de ce réveillon de Noël . Évoquer son ressenti, ses manques, ses peurs, les confronter aux leurs. Tenter de comprendre. De se comprendre. 

Celle qui s'est toujours vécue comme « le trait d'union entre ses parents » va tenter, lors de ce repas de famille, de faire le trait d'union pour elle cette fois, entre ce passé refoulé et cet avenir à construire. 

Fanny Brucker signe ici un roman touchant et lucide sur le déterminisme de l'enfance dans les choix de vie adulte...

Citation p 241 : L'identité d'une personne commence par les choix qu'elle est capable de faire


Karine FLEJO

 

lls diront d'elle, Fanny Brucker, Editions Jean-Claude Lattès, Février 2011, 267p., 17€00 

 


Commentaires

Sympa je connais ce livre qui regorge de dialogue x à l'intérieur, vraiment sympa...

Écrit par : dialogue x | 15/03/2011

Les commentaires sont fermés.