27 04 11

Scripta manent…

 

Gallimard, un éditeur à l’œuvre.gifLa plus grande maison d'édition française indépendante actuelle fête avec faste son centenaire en publiant divers ouvrages parmi lesquels, dans la collection « Découvertes », un remarquable Gallimard, un éditeur à l’œuvre par Alban Cerisier, qui retrace l’histoire d’une entreprise familiale au catalogue de laquelle on retrouve 40 000 titres et une immense brochettes d’auteurs de premier plan comme Apollinaire, Asimov, Aymé, Bachelard, Borges, Camus, Céline, Chamoiseau, Claudel, Duras, Faulkner, Giono, Hemingway, Ionesco, Jaccottet, Kafka, Kessel, Kundera, Le Clézio, Malraux, Morand, Orwell, Pamuk, Pasternak, Pennac, Prévert, Proust, Queneau, Romains, Rufin, Saint-Exupéry, Sartre, Sollers, Steinbeck, Tournier, Van Vogt, Yourcenar...

Fondée en 1911 par André Gide à l’enseigne de la NRF, elle se développa à l’initiative de son gérant Gaston Gallimard (1885-1975), puis du fils de celui-ci, Claude (1914-1991), et aujourd’hui de son petit-fils Antoine (né en 1947) et elle possède sans aucun doute le fonds littéraire le plus étendu de la planète.

Comme tous ceux de la collection « Découvertes » créée par le génial Pierre Marchand, le bel ouvrage d’Alban Cerisier fourmille d’informations pertinentes, de documents éclairants, d’images percutantes, d’anecdotes significatives et il subjugue le lecteur par sa description enlevée d’une « success story » plus éclatante encore que celle de Harry Potter… d’ailleurs édité dans sa traduction française chez Gallimard.

 

Bernard DELCORD

 

Gallimard, un éditeur à l’œuvre par Alban Cerisier, Paris, Éditions Gallimard, collection « Découvertes », février 2011, 176 pp. en quadrichromie au format 12,5 x 18 cm sous couverture brochée en couleurs, 14,30 € (prix France)

Les commentaires sont fermés.