18 06 11

La battle, ça déchire grave !

 9782918602125.jpg     Plus que 15 jours de cours en ce mois de mai, avant trois mois de vacances royales. Autant dire le bonheur. Pourtant, la vie de cette bande d’adolescents passionnés de hip-hop, fondateurs du groupe DTG "Dans ta gueule", va brusquement basculer. L’épreuve musicale du concours interlycées de cette fin d’année réserver une épreuve bien plus grande encore. Car Ange, alias La Boule du fait « d’un certain embonpoint », découvre être atteint d’une maladie orpheline. « Une putain de maladie qui ne se soigne qu’aux States ».

     Alors que faire, renoncer au concours musical, s'avouer condamné face à cette "saloperie génétique", s’asseoir dans un fauteuil de lamentations ? C’est mal connaître la solidarité qui lie Ange à ses copains. De César le caïd et tombeur de filles à Safia la beurette studieuse, en passant par Lucie la gracieuse brunette, tous répondent "présent !"

     Et leur groupe de décider de relever les deux défis simultanément, prêt plus que jamais à tout déchirer. Pour Ange. Pour leur pote.

     Leur détermination et la puissance de leurs liens suffiront-elles ? Jusqu’à la dernière note, au rythme effréné des incessants rebondissements, le suspens demeure…

     Avec "La Battle", Valérie Tong Cuong nous offre une partition d’émotions absolument détonante  et étonnante composée de rires, de larmes, de compassion, de jubilation, d’humour. D’exaspération aussi, face à cette médecine à deux vitesses… Le tout joué dans un style décapant avec son langage de "djeuns" de banlieue qui nous propulse au cœur de ce lycée, ado à notre tour. Saisissant de vérité.  

     Et l’ineffable talent de l’auteure de résider dans cette rare aptitude à nous surprendre à chaque nouvel ouvrage, à nous emmener là où on ne l’attendait pas…tout en nous faisant la retrouver. Car si chacun des livres de Valérie Tong Cuong a sa personnalité, son thème et son style propres, tous portent sa signature, à savoir celle d’une indicible sensibilité associée à la conviction implacable que chacun peut (re)devenir acteur de son destin.

     Alors un seul mot d’ordre : Lancez-vous tous dans La Battle !!!

Karine Fléjo

La battle, de Valérie Tong Cuong, Edition sdu Moteur, février 2011, 42p, 9,50€.

Présentation des Editions du Moteur :

« Parce que nous avons tous rêvé de voir portées à l'écran les lectures qui nous ont marquées, nous avons demandé à des auteurs de talent des histoires courtes qui pourraient devenir des films. Des histoires inédites d'une cinquantaine de pages environ, maximum dix euros et classées par genre: comédie, comédie romantique, engagé, psychologique, polar, historique.

Ainsi, les Editions du Moteur inaugurent une manière plus divertissante d'aborder la littérature tout en proposant des écrivains reconnus par le public et la critique. » http://www.leseditionsdumoteur.fr/pages/accueil.php

                        On attend donc avec impatience de voir La Battle porté à l’écran !

Écrit par Brice | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.