27 06 11

Fata viam inveniunt (« Les destins inventent leur voie », Horace)

 

Casanova.gifLe texte ci-dessous a été mis en ligne le 27/06/2011 sur le site du magazine satirique belge sur Internet SATIRICON.BE (www.satiricon.be) :

 

Vie extraordinaire que celle du « Chevalier (auto-adoubé) Jacques Casanova de Seingalt », dont le philosophe Maxime Rovere nous livre chez Gallimard une biographie passionnante de bout en bout. Ce remarquable travail d’édition de L’Histoire de ma vie, que le libertin avait écrite entre 1789 et 1798 et dont le manuscrit fut acquis l’année dernière par la BNF, mène par la main le lecteur dans les sphères hautes et basses de l’Europe du XVIIIsiècle, au milieu des salles de jeu, des endroits de débauche, des boudoirs coquets, des châteaux, des couvents, des auberges et des prisons visitées par le Chevalier.

 

Car Casanova vécut bel et bien une vie en forme de feu d’artifice ; une vie dirigée vers la recherche du plaisir des sens, mais aussi dévouée à l’ambition immense de ce Rastignac, né dans une famille de comédiens vénitiens. S’attirant les faveurs des grands de la Sérénissime (et de leurs filles ou de leurs femmes) et bientôt du continent, le jeune homme connut succès et défaites dans son ascension. Son parcours émaillé de rencontres et de débauches abjectes, de hasards et de fortunes, de jeu et de sexe, d’arnaques et de finesse, ne peut que fasciner l’esprit des hommes d’aujourd’hui.

 

Voyageur cosmopolite, homme de science et de lettres, escroc et cabaliste à ses heures, Casanova fut aussi un observateur avisé des mœurs de l’Europe de son temps, lui qui n’avait de leçon à ne recevoir de personne, que L’Histoire livre en mêlant mythes et réalités démêlés pour nous par Rovere. On y apprend les us et coutumes politico-sexuels des faibles et puissants d’alors, leurs intrigues et histoires de fesse, leurs fantasmes et de leurs croyances, leur bêtise et de leur génie.

 

Une véritable jouissance !

 

EUTROPE

 

Casanova par Maxime Rovere, Paris, Éditions Gallimard, collection « Folio biographies », février 2011, 297 pp. en noir et blanc au format 11 x 18 cm sous couverture brochée en quadrichromie, 7,30 € (prix France)

Écrit par Brice dans Biographies | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.