11 09 11

« Et tout ça, ça fait d’excellents Français ! » (Maurice Chevalier)

 

Excusez les parents.gifPour la rentrée des classes et afin de combattre la morosité ambiante, les Éditions Horay à Paris ont gratifié le public – et le privé – d’une nouvelle édition (la première date de 1977) en petit format et à petit prix du fameux Excusez les parents de Pierre Ferran, compilation cocasse d’une grosse centaine de mots d’excuses authentiques (pour la plupart rédigés par des parents qui, au vu « de leurs fantaisies orthographiques, de leurs néologismes hardis et de leurs métaphores désopilantes », avaient visiblement davantage d’appétit que d’instruction…), des poulets destinés à justifier l’une ou l’autre absence scolaire plus ou moins licite de leur marmaille…

 

Florilège :

 

«  Monsieur Levasseur,

Sous préteste de géometrie, vous avait demander à vos élèves donc mon aîné de ferre un serment de droite. Je lui interdit. A la proche des elecsion confondet pas politique et géométrie et vous les serment adresset vous a la famille pas aux enfants.

Salutations distinguer. »

 

« Madame,

Yves na pus venir en classe aillant un canari très douloureu au pouce. On la mit dans l'eau boullante mais sa le fet par trop chanter alor j'appele le Docteur. Merci. »

 

« Mr le Directeur,

Jean-Paul s'est couper le doigt sur son cahier. En le soingnant j'ai renverser du mercurocraum dessus, ça fait 3 mer rouge sur la carte. La bonne est celle qui traverse pas la page.

Mme Dadin »

 

« Monsieur,

Théo a manquer l'école pour cause de vert solitaire. Il fésait plus de 3 mètres de la tête aux pieds. On la mit dans un bocal bien prope pour le cas ou ca vous intéresse.

Sentiment distinguer. »

 

« Madame,

Voulait vous laissé sortir Hervé sil demande étant prit de colique et cet pas pour des prunes. »

 

« Monsieur,

Jacques a pas put faire son exercisse de meilleure volonté. Il manquet la bonne page dans le livre que vous lui avait donné et dans la famille on et pas fakir. »

 

« Monsieur l'insiltuteur,

Cécé de traité mon fils le plut jeune d'imbécile malle a prix et mal au truc. »

 

« Mr Pline,

Mon fils ce plaint tous le temps que vous l'apelez Baise au lieut de Blaise et ses copains en dise autant. Cet pas très bien pour un maître de fair de l'esprit sur le dos d'un enfant. Surtout que si on enlaive la même lettre à votre nom ce qui reste et pas telment plus jolie. Merci de vous astenir. »

 

La preuve, en somme, que si, à en croire les détracteurs de l’Éducation nationale, les élèves d’aujourd’hui n’en savent pas plus que leurs parents, ils n’en savent à l’évidence pas moins !

 

Bernard DELCORD

 

Excusez les parents par Pierre Ferran, Paris, Éditions Horay, septembre 2011, 136 pp. au format 12 x 12 cm sous couverture brochée en couleurs, 5,90 € (prix France)

Écrit par Brice dans Humour | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.