15 09 11

Le « Petit Larousse » de la Beatlemania…

 

The Beatles discomania.gifSous-titré « 50 ans de musique avec John Lennon, Paul McCartney, George Harrison et Ringo Starr », le beau livre de François Plassat intitulé The Beatles discomania qui vient de paraître chez JBz & Cie (un label de la maison parisienne Hugo & Cie) anticipe d’une bonne année les fêtes du cinquantenaire de l’une des plus grandes révolutions musicales du XXsiècle, qui commença avec la mise dans les bacs des disquaires de Love me do en octobre 1962.

Car les « quatre de Liverpool » ont initié ce jour-là, dans l’encore jeune histoire du rock et de la pop music, un mouvement qui ne s’est pas encore arrêté et ne semble guère près de le faire tant furent grandes l’originalité des formes esthétiques et la profondeur du sillon acoustique de leurs propos novateurs et déjantés.

L’ouvrage, organisé dans l’ordre chronologique et riche d’une iconographie remarquable, s’articule autour des albums officiels successifs de ces artistes, publiés ensemble ou en solo, ainsi que d’encarts consacrés aux titres non présents sur ces albums (singles inédits, Faces B, bandes originales de films, participations à des albums collectifs ou à ceux d’autres artistes…) ou à des thématiques particulières (« The Christmas singles », « La création d’Apple Corps », « John & Yoko et le Plastic Ono Band », « Paul McCartney et Michael Jackson »…).

Le livre fourmille en outre d’informations innombrables, de précisions nombreuses et de surprises variées, comme la liste des pseudonymes de Paul McCartney, l’histoire de la naissance incontrôlée de la pochette de l’album américain Yesterday and today dite « The Butcher cover » ou encore la présentation de diverses curiosités discographiques, à l’instar du mini CD (à peine 10 minutes) A Leaf sorti en avril 1995 qui rassemble des compositions classiques – elles sont inspirées de l’œuvre d’Erik Satie – de Paul McCartney interprétées en public un mois plus tôt par la pianiste russe Anya Elexeyev.

François Plassat prouve, en tout cas, que la Rock’n’Roll Music des Beatles ne fut pas un simple Hello Goodbye !

 

Bernard DELCORD

 

The Beatles discomania par François Plassat, Paris, Éditions JBz & Cie, septembre 2011, 192 pp. en quadrichromie au format 29 x 29 cm sous couverture brochée en couleurs et à rabats, 25 € (prix France)

Écrit par Brice dans Musique | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.