01 01 12

« T’es rock, Coco ! » (Léo Ferré)

Rock Songs.gif

Directeur de la rédaction du magazine Rolling Stone, l’Américain Nathan Brackett est aussi journaliste spécialisé dans la musique pour “Good Morning America” sur ABC, ainsi que sur CNN, MSNBC, Inside Edition, VH1, MTV et bien d'autres chaînes télévisées.

 Les Éditions Gründ à Paris ont eu l’excellente idée de mettre sur le marché, sous le titre Rock Songs, l’adaptation française de son dernier opus consacré à 90 chansons mythiques du genre.

 Du Rock around the clock de Bill Haley (1954) à Fix You (2005) de Coldplay en passant par les inoubliables Hound Dog (1956) et Jailhouse Rock (1957) d’Elvis Presley, I feel good (1965) de James Brown, Hey Joe (1966) de Jimi Hendrix, Imagine (1971) de John Lennon, Anarchy in the UK (1976) des Sex Pistols, Billie Jean (1983) de Michael Jackson, Enter Sandman (1991) de Metallica ou Wonderwall (1995) d’Oasis et, en français, La Ballade de Melody Nelson (1971) de Serge Gainsbourg, Marcia Baila (1984) des Rita Mitsouko, Sous le Soleil de Bodega (1991) des Négresses vertes ou Ton invitation de Louise Attaque (1997)[1], la genèse et la réception publique de chaque morceau sont replacées dans leur contexte et illustrées de photographies remarquables recréant l’ambiance qui présida à leur succès.

 Un bien beau livre, et qui déménage fameusement !

 Bernard DELCORD

 Rock Songs par Nathan Brackett, préface d’Alain Gouvrion, adaptation d’Edith Noublanche, Paris, Éditions Gründ, octobre 2011, 287 pp. en quadrichromie au format 26,5 x 30,5 cm sous couverture cartonnée en couleurs, 29,95 € (prix France)



[1] En plus des titres cités, l’ouvrage recense Whole lotta shakin’ goin’on (1957) de Jerry Lee Lewis, Johnny B. Goode (1958) de Chuck Berry, Summertime Blues (1958) d’Eddie Cochran, What’d I say (1959) de Ray Charles), Surfin’USA (1963) des Beach Boys, You really got me (1964) des Kinks, The House of the rising sun (1964) des Animals, My Generation (1965) des Who, Yesterday (1965) des Beatles, Like a rolling stone (1965) de Bob Dylan, (I Can’t Get No) Satisfaction (1965) des Rolling Stones, The Sound of silence (1965) de Simon & Garfunkel, Respect (1965) d’Aretha Franklin, Mr Tambourine Man (1965) des Birds, California Dreamin’ (1965) par The Mamas & The Papas, Wild Thing (1966) des Troggs, Light my fire (1967) des Doors, Somebody to love (1967) par Jefferson Airplane, I’m waiting for the man (1967) du Velvet Underground, Purple Haze (1967) de Jimi Hendrix, Hey Jude (1968) des Beatles, Sunshine of your love (1968) de Cream, Born to be wild (1968) de Steppenwolf, Sympathy for the devil (1968) des Rolling Stones, I Heard it through the grapevine (1968) de Marvin Gaye), Proud Mary (1969) de Creedence Clearwater Revival, Whole lotta love (1969) de Led Zeppelin, Black magic woman (1970) de Santana, Paranoid (1970) de Black Sabbath, Me and Bobby McGee (1971) de Janis Joplin, Stairway to Heaven (1971) de Led Zeppelin, Tiny Dancer (1971) d’Elton John, Maggy May (1971) de Rod Steward, Changes (1972) de David Bowie, Heart of Gold (1972) de Neil Young, School’s out (1972) d’Alice Cooper, Smoke on the water (1972) de Deep Purple, Knockin’ on Heaven’s door (1973) de Bob Dylan, Living for the city (1973) de Stevie Wonder, La Grange (1973) des ZZ Top, Get up stand up (1973) de Bob Marley, Search and destroy (1973) des Stooges, Burn to run (1975) de Bruce Springsteen, Sweet Emotion (1975) d’Aerosmith, Bohemian Rhapsody (1975) de Queen, Blitzkrieg Bop (1975) de Ramones, We will rock you (1977) de Queen, Dancing barefoot (1979) de Patti Smith, Catholic Girls (1979) de Frank Zappa, Highway to Hell (1979) de AC/DC, Sultan of swings (1979) de Dire Straits, London calling (1979) de Clash, Hearth of glass (1979) de Blondie, Comfortably numb (1979) des Pink Floyd, Radio Free Europe (1981) de REM, Every breath you take (1983) par The Police, Pride and joy (1983) par Steve Ray Vaughan, Holiday (1983) par Madonna, Jump (1984) de Van Halen, When doves cry (1984) de Prince, Sweet Child o’ mine (1988) de Guns’n Roses, Like a prayer (1989) par Madonna, Smell like teen spirit (1991) de Nirvana, Under the bridge (1991) de Red Hot Chili Peppers, One (1992) de U2, Paranoid Android (1997) de Radiohead, Maps (2003) des Yeah Yeah Yeahs, Seven Nation Army (2003) de White Stripes, American idiot (2004) de Green Day ainsi que La musique que j’aime (1973) par Johnny Hallyday, Antisocial (1980) de Trust, Argent Trop Cher (1980) de Téléphone, La Mala Vida (1988) de Mano Negra, Volutes (1991) d’Alain Bashung et Le Continent Tostaky (1992) de Noir Désir.

Écrit par Brice dans Musique | Commentaires (1) |  Facebook | |

Commentaires

Ouuuu ça a l'air mortel !!
Moi qui voulait un beau livre bien fourni en belles photos sur le monde de la musique pour Noël, il rentre dans ma liste ! (Juste après ça : http://www.myboox.fr/actualite/la-vie-des-beatles-parcourue-en-photos-travers-l-ouvrage-les-jours-de-leur-vie-10945.html qui a tout de même l'air un peu trop chouette).
Merci pour la trouvaille !

Écrit par : Thomas MyBOOX | 19/12/2011

Les commentaires sont fermés.