12 02 12

Un œuvre impérissablement vacharde...

Les quatre Hollandais.gifLe texte ci-dessous a été envoyé dans la newsletter de février 2012 des guides gastronomiques DELTA avant d'être mis en ligne sur leur site (www.deltaweb.be) :

Les trente nouvelles qui composent le recueil intitulé Les quatre Hollandais paru récemment en poche aux Éditions Robert Laffont à Paris ont été écrites par Somerset Maugham (1874-1965) avant la Seconde Guerre mondiale et elles ont pour cadre la Malaisie, à l'époque de l'Empire colonial anglais.

Une fois de plus, Maugham y fait la part belle aux voyages et aux colonies et il dépeint, au travers de portraits au scalpel et au vitriol, ceux qui ont fait le choix des îles, ces « Européens, fonctionnaires, planteurs, commerçants qui passaient en Malaisie leurs années actives ».

L'auteur – dont les œuvres ont été adaptées quarante-trois fois au cinéma, excusez du peu ! –prend toujours le soin d'affubler ses personnages ordinaires d'un trait psychologique qui bouleversera leur vie, d'inclure à son histoire un événement fortuit qui changera irrémédiablement le cours des choses.

Ainsi, les passions peuvent éclater et faire des ravages... On croise alors le chemin de ces quatre Hollandais, des marins qui parcourent les mers du Pacifique et dont l'amitié à toute épreuve fait l'admiration de tous, jusqu'à l'arrivée d'une jeune Malaise à bord de leur navire...

 Ici et dans les nouvelles qui suivent, Somerset Maugham se fait l'analyste impitoyable et désabusé de tous les secrets que peut receler le cœur humain.

Stéphane Denis, dans Valeurs actuelles (du 02/12/2010), a montré l'influence de Jules Renard sur l'écrivain britannique qu'il décrit comme un misanthrope talentueux nourri d'une grande curiosité des êtres.

Rien n'est plus exact !

Pour le plus grand plaisir du lecteur tout ébaubi...

Bernard DELCORD

Les quatre Hollandais par Somerset Maugham, traductions de Joseph Dobrinsky, Jacky Martin, Pierre Nordon & Claude-Noël Thomas, Paris, Éditions Robert Laffont, collection « Pavillons poche », septembre 2011, 712 pp. en noir et blanc au format 12,3 x 18,3 cm sous couverture brochée en quadrichromie, 11,90 €  (prix France)

Écrit par Brice dans Littérature générale | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.