06 03 12

Foutage de g... ?

lion_demille.jpgLe quatrième de couv' : Depuis le 11 septembre 2001, le terrorisme est devenu une menace mondiale. Nul pays n'est à l'abri de cette guerre déroutante où l'ennemi n'a pas de visage et ne respecte aucune règle. Le Libyen Asad Khalil, surnommé le Lion en raison de sa cruauté, est de retour sur le sol américain et il a des comptes à régler. En haut de sa liste, l'agent spécial John Corey et sa femme, Kate. Mais Khalil travaille aussi pour des commanditaires liés à AI-Qaida : sa mission, s'il la réussit, portera un coup fatal à la puissance des Etats-Unis. Alors que les victimes se multiplient, John Corey se lance sur la piste sanglante du Lion. Cette fois, il le sait, il ne peut pas laisser s'échapper celui qui a juré sa mort. Haletant, implacable et prophétique, Le Retour du Lion est un thriller terrifiant sur le terrorisme international, cette nouvelle guerre qui ne dit pas son nom et qui semble ne pas avoir de fin.

 

J’avoue avoir réfléchi un certain temps avant de décider de parler de ce roman sur Lire est Un Plaisir. Une règle tacite voudrait que l’on évite de parler d’un roman particulièrement mauvais… Point besoin d’user des pixels pour balancer quelques torpilles bien chargée sur un roman qui mérite, au mieux notre indifférence, au pire un rejet pur et simple. Et puis finalement, j’ai tout de même décidé de balancer. Tout simplement parce qu’il devient de plus en plus pénible de voir des personnes de tout bord squatter l’espace médiatique pour ressasser les mêmes horreurs, les mêmes lieux communs, les mêmes discours va-t-en-guerre… Et par la même bouffer le temps de paroles de gens bien plus modérés et surtout plus intelligents et responsables ! Déjà, avec une couverture d’une finesse a tout épreuve, ce Retour du Lion annonçait la couleur : un personnage tatoué portant autour du cou une grenade, on sent tout de suite que l’on entre de plein pied dans un univers subtil mariant analyse politique rationnelle et vision nuancée… Au fil des trois premiers chapitres, la messe est dite. Préjugés racistes, écritures à la ramasse, « héros » stéréotypés comme aux pires heures des films d’actions estampillés Chuck Norris… Cette entreprise de glorification sans recul de la toute puissance US face au monde musulman forcément terroriste est tout simplement à vomir. Nelson Demille laboure la terre nauséabonde d’une Amérique qui a souffert dans sa chaire avec un tel manichéisme, un tel dédain, une telle beauferie qu’il insulte purement et simplement la mémoire de ses propres concitoyens… Sans parler d'une réalité historique qui n’a que faire des simplifications hasardeuses, massacrée ici sur l'autel d'une pseudo-efficacité.

Et dire que la promo fait de Demille le « virtuose du thriller intelligent ». Dans le genre publicité mensongère…

 

Dr Corthouts

Le Retour du Lion, de Nelson Demille, Editions Michel Lafon, 446p. 22€

Écrit par Christophe Collins dans Christophe Collins, Thriller, Polar | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.