04 04 12

La faute à Voltaire?

9782705805067.jpg" Depuis plus de deux siècles, ses combats restent d'une actualité brûlante. Aujourd'hui -plus que jamais - il faut lire et relire Voltaire. Un ouvrage de Voltaire dans une bibliothèque est une arme contre la bêtise, un rempart contre l'ignorance. Plus que jamais, l'oeuvre de Voltaire est un phare, un signe de reconnaissance, une petite lueur de Raison dans un océan d'obscurantisme. C'est à nous à veiller à ce qu'elle ne s'éteigne pas."

Rassemblant les propos, bons mots et aphorismes d'un François-Marie Arouët (1694-1778) dit Voltaire, décidément très en verve, David Alliot nous offre, en guise de mise-en-bouche, un florilège de réflexions  de l'écrivain, philosophe éclairé du Siècle des Lumières. Classées thématiquement, elles alimenteront, outre nos conversations, notre carnet de citations et les sujets de quelques dissertations...

A savoir:

"Protégez-moi de mes amis, les ennemis, je m'en charge" (à Ferney)

" La vertu s'avilit à se justifier"

" Les calomniateurs sont comme  le vieux qui noircit le  bois vert, ne pouvant le brûler.""Si Dieu n'existait pas, il faudrait l'inventer"

 Sans oublier, ces "vérités" (?) criantes d'actualité:

"Qui sert bien son pays n'a pas besoin d'aïeux"

"Gouverne qui peut; et quand on est parvenu à être le maître, on gouverne comme on peut."

" Le grand homme d'Etat est celui dont il reste de grands monuments utiles à la patrie"

"Ce n'est point une pénétration supérieure qui fait les hommes d'Etat, c'est leur caractère."

Pas de doute, en cet avril d'électoral, l'ami Voltaire aurait eu grand mal à se taire:

"Les Français ne sont pas faits pour la liberté: ils en abuseraient."

Voltaire en verve - Mots, propos, aphorismes - Présentation et choix, David Alliot, éd. Horay, mars 2012, 130 pp, 7,7 €

AE

Écrit par Apolline Elter dans Apolline Elter | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.