19 04 12

Patrimoine national...

Bières belges 2012-2013.gifLe passionnant petit ouvrage intitulé Bières belges 2012-2013, rédigé sous la direction de Louis Sparmont et publié à Bruxelles aux Éditions Néocity dans la fameuse collection des guides du « Petit Futé », constitue une mine de renseignements indispensables à tout amateur de « mousses » digne de ce nom : des anecdotes petites et grandes histoires sur les brasseries, des commentaires de dégustation, de « bonnes adresses » de bistrots, restaurants, caves à bières en France et en Belgique, l'histoire de la bière, sa fabrication, la manière de la déguster ainsi que des recettes culinaires.

Si vous aimez – avec modération, comme il se doit – les bières d'abbaye (d'Affligem, de Ciney, de Floreffe, de Forest, de Grimbergen, de Leffe, de Maredsous, de Saint-Feuillien, de Saint-Martin, des Rocs...), les trappistes (d'Achel, de Chimay, d'Orval, de Rochefort, de Westmalle, de Westvleteren...), les costaudes (Barbar, Bush, Bière des Ours, Duvel, Taras Boulba, Nostradamus...), les blanches (Bellevaux, des Honnelles, Mystic, Hoegaarden, Newton, Wittekerke...), les ambrées (Botteresse, Gauloise, Gruut...) les ales (Bolleke, Martin's, Palm...), les stouts (Hercule, Stouterik...), les spéciales (Triple d'Anvers, Betchard, Pannepot 2010, Gouden Carolus, Kwak...), celles qui ont du caractère (Corne du Bois des Pendus, Jazz Beer Bass, Fantôme, Jambe de Bois, Delirium Nocturnum, Cuvée des Trolls...), les gueuzes (Belle-Vue, Mort Subite, des Jacobins, Cantillon, Boon, Chapeau...) ou tout simplement les Pils (Bavik, Jupiler, Stella Artois, Bel, Cristal, Manneken Pils...), ce livre est fait pour vous !

Bernard DELCORD

Bières belges 2012-2013, ouvrage collectif sous la direction de Jean-Louis Sparmont, Bruxelles, Éditions Néocity, collection « Les guides du Petit Futé », janvier 2012, 212 pp. en quadrichromie au format 12 x 20,5 cm sous couverture brochée en couleurs, 9,95 €

Nous avons recopié dans ce guide aux arômes de houblon les quelques lignes suivantes :

Le rêve américain

Le rêve américain des bières belges a commencé à se réaliser dans les premières années du 21e siècle, lorsque les exportations de "Belgian ales" outre-atlantique ont décollé de 62 000 hectolitres en 2000 à ... un million en 2010. Le phénomène n'a pas manqué d'étonner, de la part d'un pays connu essentiellement par ses Bud et autres Miller.

Mais voilà, la gamme extraordinaire des productions belges a trouvé ses amateurs aux États-Unis, même s'il ne s'agit pas (encore) du grand public. Le succès n'a pas tardé à y susciter des vocations et l'on y voit aujourd'hui fleurir des imitations, parfois fort réussies, de nos bières.

Paradoxalement, le goût prononcé de ce nouveau public américain pour des bières amères a traversé l'Atlantique dans l'autre sens, commençant à contester la tendance belge et européenne vers des bières douces. Un effet dont profitent pleinement certains de nos brasseurs, à commencer par les producteurs de gueuzes qui, s'ils rétablissent peu à peu leur notoriété en Belgique, jouissent depuis un certains temps déjà d'une assise confortable en Amérique.

De leurs côtés, certains « petits » brasseurs américains, assoiffés de renouveau, se lancent dans des produits extrêmes, des stouts très noirs, des liquides très maltés, ou houblonnés à outrance ou encore agrémentés d'épices particulièrement inattendues. On trouve ainsi des cartes de bières interminables, préparées avec du chocolat, de la vanille, du thé vert, des piments, du poivre... Ces boissons parfois extravagantes sont produites en quantités modestes et écoulées auprès d'un nombre restreint d'amateurs.

Certains se réjouiront de la panoplie de goûts ainsi proposée qui fait la part belle à l'amertume, mais l'on peut se poser des questions sur la portée réelle de ces numéros d'équilibriste, au moment où la culture populaire de la bière est menacée au sein même de ses sanctuaires comme la Belgique, l'Allemagne ou la République tchèque. En attendant, quelques brasseurs du Plat Pays se sont déjà mis à cette mode...

Écrit par Brice dans Guides | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.