19 04 12

« Peut-être bien que c'est très bon ! »

Il n'y a pas que l'escalope à la crème en Normandie.jpgQui dit cuisine normande évoque aussitôt sole ou escalope à la crème et tarte aux pommes, mais aussi, et on le sait moins, cake à l’andouille et à la pomme, galettes de livarot, filets de maquereau à la moutarde, canette au pommeau, poule au blanc, joues de porc au cidre, hachis de potiron à l'agneau, bourdelots, crumble aux poires et au pralin ou soufflé au calvados.

C'est ce que démontre Magali Kunstmann-Pelchat dans son agréable recueil de recettes intitulé Il n'y a pas que l'escalope à la crème en Normandie paru aux Éditions Tana à Paris, qui (re)visite la cuisine du terroir des descendants des Vikings (les « Hommes du Nord » ou « Nord Men ») et de leur chef Rollon à qui fut concédé en 911 par le roi Charles le Simple, en contrepartie de l'arrêt de ses pillages, un territoire autour de Rouen, concession qui cent ans plus tard deviendra le duché de Normandie et demeure l'une des plus belles régions de France.

Et des plus savoureuses !

Bernard DELCORD

Il n'y a pas que l'escalope à la crème en Normandie par Magali Kunstmann-Pelchat, Paris, Éditions Tana,  collection « Cuisinez vos régions », février 2012, 96 pp. en quadrichromie au format 20,8 x 24,8 cm sous couverture brochée en couleurs, 15,90 € (prix France)

Pour vous, nous avons recopié dans ce recueil succulent la recette suivante :

Velouté de camembert

Pour 4 personnes
Préparation : 20 minutes
Cuisson : 30 minutes

Ingrédients :

1/2 camembert (125 g)
2 pommes de terre moyennes
2 oignons
2 cuillers à soupe d’huile d’olive
50 g de pain en tranches
2 cubes de bouillon de volaille
1 ficelle
2 gousses d’ail
Sel et poivre

Recette :

Détaillez le camembert en dés.
Lavez et épluchez les pommes de terre.
Coupez-les en cubes.
Épluchez et émincez grossièrement les oignons.
Faites-les revenir à feu doux dans une casserole avec l’huile.
Ajoutez les pommes de terre, le pain, le camembert et les cubes de bouillon.
Versez 1 litre d’eau et portez à ébullition.
Couvrez et laissez mijoter pendant 20 minutes sur feu très doux.
Pendant ce temps, préchauffez le four à 210°C.
Coupez la ficelle en tranches.
Frottez-les avec les gousses d’ail coupées en deux.
Mettez les croûtons sur une plaque et faites-les dorer au four pendant quelques minutes.
Mixez le velouté.
Allongez-le si nécessaire avec un peu de crème fleurette.
Rectifiez l’assaisonnement et servez bien chaud avec les croûtons.

Écrit par Brice dans Cuisine | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.