29 06 12

Un règne sans état d'âme

ren manzor - site.jpg

     La fillette de treize ans qui se présente au père Arthur, lui fait une confession bien étrange. Un certain Jahal, incarnation du Mal, la poursuivrait. Elle seule serait apte à le voir, à le sentir. Plus, elle serait liée à lui par cette alliance en os sculpté. Une union terrifiante et exclusive avec cet être désincarné. Car Jahal ne supporte aucune autre présence aimante auprès d'elle. Or il existerait une autre âme soeur, une âme rivale, lui aurait-il confié. Un concurrent que d'existence en existence, il s'emploierait à rechercher et à systématiquement éliminer.

     Touché par Cassandre, le prêtre n'accorde toutefois que peu de crédit à ses propos. Un ami imaginaire sans doute, ce Jahal. Une élucubration de son esprit trop fertile à cet âge.

     Et de la renvoyer gentiment tandis qu'elle sollicitait l'absolution.

     Se le pardonnera t-il un jour?

     Vingt ans plus tard, Cassandre défraie l'actualité pour avoir tenté d'assassiner son mari, le député charismatique Thomas Wells. Un acte incompréhensible de prime abord de la part de cette femme aimante. L'avocat Matt Collins prend cette affaire très à coeur. Il entend bien délivrer sa cliente. Et pas de sa seule cellule, mais aussi et surtout d'une incarcération plus terrible : cette prison mentale qui est sienne depuis toujours et dont le geôlier est un certain Jahal...

 

     Réalisateur émérite (Le passage, Dédales, entre autres), René Manzor signe ici son premier roman. Un thriller fantastique époustouflant. Une intrigue captivante qui nous emporte dans des dédales dont l'auteur seul a le secret. La mort, la vie après la mort, le corps comme simple «habitacle » des âmes d'une existence à l'autre, la survivance ou non des souvenirs et des sentiments lors de la réincarnation, sont autant de thèmes traités brillamment. Une écriture très visuelle, ciselée, efficace.

Un captivant moment de lecture!

Les âmes rivales, de René Manzor. Editions Kero, mai 2012, 300 P.,19,90€.

Karine FLEJO

Écrit par Karine Fléjo dans Thriller, Polar | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.