06 07 12

Caucase toujours...

Les princes vagabonds.gifLe texte ci-dessous a été mis en ligne le 05/07/2012 sur le site du magazine satirique belge sur Internet SATIRICON.BE (www.satiricon.be) :

L’un est un médecin juif originaire de Ratisbonne, l’autre est un colosse africain, ancien soldat des armées de l’empereur de Byzance, les deux sont des escrocs associés pour voler les naïfs peuplant les montagnes du Caucase en cette veille de l’an mil. L’un porte une sorte de dague de sa fabrication et rafistole les corps humains, l’autre est armé d’une énorme hache viking, et aurait plutôt tendance à les mettre en pièces, les deux parcourent à cheval les terres d’Azerbaïdjan. Leur association bien huilée rapporte son petit lot d’aventures et de pièces d’or.

La machine ne tardera pourtant pas à se gripper lorsqu’après une arnaque, un marchand leur confia le sort du jeune Filaq dont la famille fut massacrée par celui qui est devenu le chef du peuple kazhar. Leur mission sera de le ramener dans sa famille maternelle. Commence alors pour nos compères une aventure qui les amènera à croiser le fer avec les troupes d’un chef de guerre rebelle, à traverser des villes ravagées par les Vikings ou encore à négocier avec l’un ou l’autre marchand d’éléphant. Tout un programme…

Avec Les princes vagabonds de Michaël Chabon, les Éditions 10/18 à Paris rééditent un livre somme toute assez sympathique sous bien des aspects, comme la forme d’exotisme qui ressort de ses pages. Pourtant, on regrettera la pesante lourdeur du style, véritable talon d’Achille de cet ouvrage. Car en enchaînant sans cesse des phrases kilométriques qui finalement n’apportent pas grand chose et font perdre le fil de la lecture, on finit par en agacer plus d’un…

Malgré tout, ce petit roman pourra très bien convenir à vos vacances bien méritées, et pourquoi pas agrémentées d’un voyage dans le Caucase ?

EUTROPE

Les princes vagabonds par Michaël Chabon, traduit de l’américain par Isabelle D. Philippe, Paris, Éditions 10-18, 204 pp. en noir et blanc sous couverture brochée en couleurs, 7,10 € (prix France)

Écrit par Brice dans Romans | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.