20 10 12

Verlan... gage

Dictionnaire érotique de l'argot.gifLe Dictionnaire érotique de l'argot de notre ami – au patronyme ô combien prédestiné – Georges Lebouc, qui vient de paraître aux Éditions Avant-propos à Waterloo, constitue sans conteste un remarquable outil pour la compréhension de la langue verte d'aujourd'hui et d'hier, dans l'une de ses thématiques essentielles.

Car l'argot parisien, on l'ignore souvent, est né au Moyen Âge, en tant que code crypté des voleurs et des prostituées d'abord, des métiers et de la police ensuite, avant d'investir la littérature avec Jean Bodel d'Arras au XIIe siècle, François Villon au XVe siècle et, plus tard, avec des auteurs aussi divers que François Rabelais, Victor Hugo, Honoré de Balzac, Arthur Rimbaud, Georges Courteline, Jean Richepin, Francis Carco, Louis-Ferdinand Céline, Pierre Mac-Orlan, Marcel Aymé, Jean Genêt, Raymond Queneau, Frédéric Dard (alias San-Antonio), Alphonse Boudard, et de se déployer dans la vie quotidienne avec de nombreux chansonniers comme Aristide Bruant, Maurice Chevalier, Pierre Perret, Renaud ou Serge Gainsbourg, sans oublier les rappeurs contemporains de tout poil et les films de toute nature qui ont abordé le sujet.

L'intérêt majeur de l'ouvrage de Georges Lebouc réside dans son approche tout à la fois raisonnée (nous avons affaire à un romaniste) et ludique (le thème s'y prête on ne peut mieux) de la terminologie sexuelle argotique dans ses diverses variétés (javanais, largonji, louchébem, verlan, veul...), complété par des exercices amusants qui ne sont pas sans rappeler ceux de L'argot par la méthode à Mimile de Boudard et Luc Étienne qui firent s'esclaffer une génération entière.

Un livre gaillard et drôle, certes, mais en aucun cas obscène ou déplacé.

Sauf pour les grenouilles de bénitier, les pères-la-pudeur, les tenants de la pruderie et les admirateurs du Tea Party...

Tant pis pour eux  !

Bernard DELCORD

Dictionnaire érotique de l'argot par Georges Lebouc, Waterloo, Éditions Avant-propos, septembre 2012, 223 pp. en noir et blanc au format 15 x 23,5 cm sous couverture brochée en quadrichromie, 16,95 €

Écrit par Brice dans Bernard Delcord, Dictionnaires | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.