19 12 12

Ville lumière vintage...

Vivre à Paris de la Restauration à la Belle Époque.gifLe texte ci-joint a été expédié dans la newsletter de décembre 2012 des guides gastronomiques belges DELTA (www.deltaweb.be) puis mis en ligne sur leur site (http://www.deltaweb.be/restaurants-hotels-Ville-lumiere-v...).

S'adressant autant aux touristes en quête de découvertes originales qu'aux Parisiens amoureux de leur ville, le bel ouvrage de Philippe Mellot paru aux Éditions Omnibus sous le titre Vivre à Paris de la Restauration à la Belle Époque est un pur ravissement pour qui aime à voir au-delà du quotidien actuel de la capitale française.

C'est que l'auteur y propose sept flâneries thématiques propres à révéler bien des secrets enfouis dans la fosse commune du temps, comme disait Georges Brassens : une traversée de Paris en omnibus au lendemain de la révolution de 1830, de la barrière du Trône à la barrière de l'Étoile ; une promenade dans les rues de la Cité bien avant que le baron Haussmann ne mue le berceau de Paris en vaisseau amiral de l'administration ; la peinture des très curieux métiers qui hantaient la Seine et ses berges en 1868 ; la découverte des Grands Boulevards au temps où le monde entier s'y pressait pour célébrer leurs fastes et leurs richesses ; une exploration, en 1832, des passages couverts à la recherche des échoppes les plus originales ; un compte rendu nostalgique et enthousiaste de la vie montmartroise, de ses excentriques, de ses bals et de ses artistes, et, enfin, une randonnée mélancolique le long de la Bièvre à Paris, des fortifications au boulevard de l'Hôpital, lorsqu'elle coulait encore, romantique et puante, à ciel ouvert...

Remarquablement bien illustré, l'ouvrage fourmille de photographies et de documents, pour beaucoup inédits, révélant la vraie nature des Parisiens à ces époques, et il se complète – ô merveille ! – d'un splendide atlas en couleurs des vingt arrondissements, travail unique d'un topographe du Second Empire, propre à servir de cicerone au lecteur dans le dédale des rues de l'ancien et du nouveau Paris.

L'occasion de ressusciter, en nouveaux La Bruyère, les caractères les plus discrets ou les plus extravagants, du bourgeois fêtard au cocher d'omnibus, du provincial grassouillet aux demi-mondaines insatiables, du poète famélique au tailleur pour miséreux des berges de la Seine !

Bernard DELCORD

Vivre à Paris de la Restauration à la Belle Époque par Philippe Mellot, Paris, Éditions Omnibus, octobre 2012, 288 pp. en quadrichromie au format 24 x 30 cm sous couverture cartonnée et jaquette en couleurs et à rabats, 39 € (prix France)

Écrit par Brice dans Beaux Livres | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.