21 01 13

To be or not to be bobo !

bobos.jpgIl est difficile de réussir la transposition de chroniques faites pour l'antenne, dans ce cas-ci la radio, dans un livre écrit. Pourtant en l'occurence, c'est non seulement jouissif mais cela prend une nouvelle dimension. Grâce aussi sans doute aux dessins de Nicolas Vadot qui soulignent si bien les propos. Donc, Myriam Leroy dans l'émission d'Olivier Monssens, qui préface l'ouvrage, "On n'est pas rentré" de la Première propose régulièrement une rubrique sur "Les Bobos". Dans l'avant-propos, Olivier cite Burgalat de passage sur antenne qui déclara "To be or not to be bobo" ! Pour rappel, le bobo est donc le "bourgeois-bohême". Pour le définir je prends cet extrait de la quatrième de couverture : "Sociostyle apparu il y a une dizaine d'années, le bobo est aujourd'hui au sommet de sa gloire. Pur produit de notre temps, agaçant et attachant à la fois, il n'est pas à une absurdité près. Il mange local mais voyage lointain, il s'habille vintage mais cher, il milite pour davantage de mixité sociale mais met ses enfants à l'école Decroly..." On découvre donc les travers et le charme des bobos comme les Martine : à la mer, à la ferme... Ici "les Bobos et..." les congés, les Flamands, et bébés, et cinéma, et musique... et puis j'ai eu la surprise (on ne me l'avait pas dit) de me découvrir cité trois fois dans la chronique "Les bobos et les réseaux sociaux" ! Myriam Leroy raconte que le Bobo n'est pas très Face Book, mais "lorsqu'il s'abaisse à faire un tour sur Face Book, il observe toujours ce même rituel : lire les statuts de Jacques Mercier, qui lui font croire à un monde meilleur (exemple : "Quand vous prenez conscience que rien ne vous manque, le monde entier vous appartient, dixit Lao-Tseu)." Et je vous laisse découvrir la suite. Ce monde des Bobos très bien décrit, avec l'intelligence et l'humour qu'on connaît à Myriam Leroy (par ailleurs, spécialiste des séries en DVD !), bénéficie ausi d'une édition vraiment très soignée, mise en page, caractères, illustrations, etc. Un livre à boire par petites gorgées jusqu'à l'ivresse !

Jacques MERCIER

"Les Bobos" (la révolution sans effort), par Myriam Leroy, La Renaissance du Livre, 128 pp. Illustrations de Vadot.

Écrit par Jacques Mercier dans Humour, Jacques Mercier, Médias, Société | Commentaires (2) |  Facebook | |

Commentaires

Bonjour ! Moi, "fille de la campagne", j'adoooore, "cré non" ! Je m'en vais vite acheter ce nectar littéraire pour mes soirées au coin du feu ! Merci de l'avoir renseigné ! BàV. Vanillon

Écrit par : Vanillon | 21/01/2013

Merci Jacques!

Écrit par : Myriam Leroy | 04/02/2013

Les commentaires sont fermés.