03 02 13

Un Helvète de choc…

Blaise Cendrars L'or d'un poète.gifNé à La-Chaux-de-Fonds, le poète et romancier suisse Blaise Cendrars ( de son vrai nom Frédéric Sausser, 1887-1961) est l'auteur prolixe d'œuvres impérissables comme la Prose du Transsibérien et de la petite Jehanne de France (1913), J'ai tué (1918), Au cœur du monde (1918), Pâques à New York (1919), Anthologie nègre (1921), L’Or (1925), Moravagine (1926), Éloge de la vie dangereuse (1926), Petits Contes nègres pour les enfants des Blancs (1928), Le Plan de l’Aiguille (1929), Les confessions de Dan Yack (1929), Rhum (1930), D'Oultremer à Indigo (1940), L’Homme foudroyé (1945), La Main coupée (1946), Bourlinguer (1948), Le Lotissement du ciel (1949), Emmène-moi au bout du monde !... (1956).

Cet aventurier des lettres (il roula sa bosse partout, s'engagea volontairement dans l'armée française durant la Première Guerre mondiale, y perdit le bras droit, n'en eut cure et produisit l'une des œuvres littéraires les plus fortes qu'il nous ait jamais donné de lire.

À  l'occasion des cinquante ans de sa mort, sa fille Miriam a fait reparaître chez Gallimard, dans la fameuse collection « Découvertes », le remarquable essai brillamment illustré qu'elle lui a consacré sous le titre Blaise Cendrars L'or d'un poète dont la lecture est un pur ravissement du cœur et de l'esprit.

Voici comment elle résume la vie de son père :

« Enfant fermé, difficile, Freddy Sauser suit ses parents à Naples avant de rentrer en Suisse, où l’école buissonnière et sa passion pour la lecture, de Jules Verne à Tolstoï, de Nerval à Érasme font de lui un fort mauvais élève.

À seize ans, il quitte sa famille et part pour Moscou. À Saint-Pétersbourg en 1905, il est secrétaire d’un joaillier et se mêle aux milieux révolutionnaires. C’est là que le futur poète commence à écrire. Ce sont des années de formation, marquées par son premier amour, Hélène, qui périra par le feu.

À Berne, en 1908, il reprend des études et rencontre Féla Poznanska, l’étudiante polonaise qui deviendra sa femme et la mère de ses trois enfants. Dans la misère, sous les toits, à Paris, à Bruxelles, puis à New York, il travaille à la recherche de son écriture, vivifiée en profondeur par le monde moderne. Il écrit Pâques à New York et invente son nom nouveau : Blaise Cendrars.

À Paris en 1912, il rencontre les artistes dont la quête s’apparente à la sienne, poètes comme Apollinaire puis Reverdy ou Soupault, peintres comme Chagall, Léger ou Robert et Sonia Delaunay. Coup de tonnerre dans le ciel de la poésie, il écrit et publie, avec les couleurs de Sonia Delaunay, dans une forme nouvelle et inégalée depuis, le "premier livre simultané" : Prose du Transsibérien et de la petite Jehanne de France.

Éclate la Première Guerre mondiale : engagé volontaire, Cendrars perd sa main droite.

Dans l’effervescence du Paris de l’après-guerre, Cendrars est écrivain et poète, critique d’art, éditeur audacieux, assistant metteur en scène avec Abel Gance, réalisateur à Rome, ou encore librettiste de ballets.

En 1924, il part pour le Brésil, qui deviendra une de ses sources d’inspiration. Le poète se fait prosateur et de 1925 à 1930 publie ses grands romans : L’Or, Moravagine, Le Plan de l’Aiguille, Dan Yack. Il fait ensuite l’expérience du grand reportage, puis publie trois livres de nouvelles.

En juin 1940, désespéré par l’occupation allemande, il s’exile à Aix-en-Provence. Après trois années de silence et de vie contemplative, il reprend la plume, écrit L’Homme foudroyé, La Main coupée, Bourlinguer, Le Lotissement du ciel.

Terrassé par une attaque d’hémiplégie en 1958, le poète à la main coupée tente encore d’écrire avec sa "main amie" paralysée. Il meurt le 21 janvier 1961. »

Un homme pareil ne pouvait que produire des ouvrages hors normes !

Et il l'a fait...

Bernard DELCORD

Blaise Cendrars L'or d'un poète par Miriam Cendrars, Paris, Éditions Gallimard, collection « Découvertes Gallimard », janvier 2011, 128 pp. en quadrichromie au format 12,5 x 17,5 cm sous couverture brochée en couleurs, 13,60 € (prix France)

Les commentaires sont fermés.