07 02 13

Dracula en jupons

url (51).jpgDracula avant la lettre, la comtesse hongroise Elisabeth Bàthory (1560-1614)  aimait à se baigner dans le sang de jeunes vierges. Elle y voyait un remède...souverain pour conserver bon teint.

Trempant sa plume du sang de la cruauté et de l'obstination sadique d'une vingtaine de femmes issues de tous les continents et époques de l'Histoire - Salomé, Messaline - Boadicée, Catherine II de Russie, Bloody Mary, Jiang Qing, Leïla Khaled, Ilse Koch,... -   Alain Leclercq dresse , de ces "criminelles en jupons", une galerie de portraits édifiants.

Un trait commun: mettre en oeuvre tous les moyens pour arriver au but qu'elles se sont assigné. Telle Mary Ann Cotton qui tuait maris et enfants d'un soupçon d'arsenic, aux fins d'empocher les primes de leurs assurances-vie; telle également, l'américaine  Georgia Tann (1891-1950) qui forte du détournement de 5000 poupons  posa les bases du futur système d'adoption des Etats-Unis.

Rompant avec l'image d'Epinal d'une  femme douce, aimante  et soumise, ce tour d'horizon nous donne ..quelque frisson.

AE

Les femmes les plus cruelles de l'Histoire, Alain Leclercq, Ed. Jourdan, janvier 2013, 228 pp, 16,9 €

Écrit par Apolline Elter dans Apolline Elter, Histoire | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.