05 03 13

L'envol d'une passion

url.jpgRéalisés à l'arrachée d'une première rencontre difficile et la patience d'un apprivoisement respectueux, les entretiens que la célèbre écrivain accordait, entre 1987 et 1989, à la jeune journaliste de La Stampa, Leopoldina Pallotta della Torre raviront les Durassiens.

 " Ce n'est qu'avec un deuxième livre que l'on commence à voir clair dans la direction de son écriture, à travers le lent détachement par rapport à la fascination que l'idée de littérature exerce sur nous"

Retranscrites selon la  (chrono)logique  de sa vie et de son oeuvre, les réponses de l'écrivain sont directes, frappées, semble-t-il de recul et vérité

De la tâche dévolue à la littérature, Marguerite Duras dira qu'elle est "De représenter l'interdit. De dire ce que l'on ne dit pas normalement. La littérature doit être scandaleuse: toutes les activités de l'esprit, aujourd'hui doivent avoir affaire au risque, à l'aventure. "

AE

Marguerite Duras. La passion suspendue, Entretiens avec Leopoldina Pallotta della Torre, Traduit de l'italien et annoté par René de Cecatty, Ed du Seuil, 194 pp, 17 €

Écrit par Apolline Elter dans Apolline Elter | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.