20 03 13

Un souverain éclairé

url (56).jpg

" Pourquoi les Français se sont-ils toujours mépris sur la taille du roi ? (...) Louis XIV était grand, et encore aujourd'hui, il serait grand puisqu'il mesurait plus de 1,80 mètre"

Soucieux d'éclairer les parts d'ombre, de transcender les visions figées, voire sclérosées, du Roi-Soleil, Gonzague Saint-Bris  parcourt la vie du célèbre souverain, sous un angle humain, singulièrement contemporain.

Un souverain dont l'autorité - absolue, après le décès du Cardinal Mazarin, en 1661 -  se double d'une courtoisie innée et d'une importante faculté d'écoute.

Maladies, guerres, fêtes, frasques amoureuses, chantier de Versailles et celui des jardins conçus par Le Nôtre, conduite de l'Etat , d'une Cour à sa merci... Louis XIV est de tous les fronts, incarnant l'image d'une France forte, respectée de tous les pays.

" Le règne de Louis XIV offre certes une face sombre, avec le Code noir, les galères, l'affaire des Poisons, Port-Royal, les dragonnades, la guerre des Camisards, la révocation de l'Edit de Nantes, le "grand hiver" ou l'invasion du Palatinat, mais  il offre aussi une face lumineuse, avec l'équipe des grands commis, de  Colbert à Louvois, les manufactures et l'encadrement économique, l'Académie des Sciences, le "pré carré" , les écrivains, les musiciens, les prêtres (...) et surtout Versailles , qui non seulement clame toujours haut et fort le génie de la France, mais encore celui de son inventeur, maître d'ouvrage exceptionnel , qui savait avec précision ce qu'il voulait et pourquoi il le voulait . Loin d'un absolutisme monolithique, le règne de Louis XIV est une aventure collective."'

Entrecoupé de synthèses thématiques et portraits, la biographie se dévore comme un roman.

AE

Louis XIV et le grand siècle, Gonzague Saint Bris, essai, éditions Télémaque, octobre 2012, 320 pp, 21,5 €

 

Écrit par Apolline Elter dans Apolline Elter | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.