20 06 13

Zone de guerre

 

images.jpg

On préfèrerait que ce fût un roman; c'est un récit, dramatique, celui  des tremblement de terre et tsunami qui dévastèrent le Japon,  le 11 mars 2011, faisant exploser plusieurs réacteurs de la centrale nucléaire de Fuskushima, infestant de radiations toxiques, un immense périmètre alentour. 

'Pour qui a vu Fukushima à ce moment-là, il est évident que c'est une zone de guerre"

Présent à Tokyo, au moment de la catastrophe, Michaël Ferrier, décrit les séismes, l'enchaînement des événements et leurs conséquences désastreuses avec force détails. Il affine sa perception des faits des témoignages de nombreuses victimes, fustigeant la désinformation orchestrée par des autorités, dépassées par les événements.

"Travaillez, braves gens! Rentrez dans le rang. Laissez-nous faire, on s'occupe de tout. Et puis le soir, rentrez chez vous. Confinez-vous, pour ne pas dire cons finis...in fine"

Un récit saisissant.

AE

Fukushima. Récit d'un désastre, Michaël Ferrier, Gallimard, 2012 Folio, mai 2013, 309 pp

Écrit par Apolline Elter dans Apolline Elter, Poche | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.