21 07 13

Le monde comme il va...

Le Petit Robert 2014.jpgIntégrant plusieurs centaines de mots nouveaux [1], Le Petit Robert 2014 constitue une mine d'informations sur l'évolution de notre culture, dont le langage est tout à la fois le moteur et le reflet. Si on y ajoute les personnalités qui rejoignent Le Petit Robert des noms propres 2014 [2], on dresse un panorama extraordinaire.

Le premier volume on retrouve le français vivant, les mots et expressions d'aujourd'hui, on peut vérifie l'usage de chaque mot (l'orthographe, la prononciation, les nuances de sens, les homonymes), découvrir l'histoire des mots et leur étymologie, passer d'une idée à l'autre, aller du connu vers l'inconnu, en suivant les liens entre les mots (synonymes, analogies, contraires...), rencontrez les auteurs classiques et contemporains, par leurs citations: Olivier Adam, Emmanuel Carrère, Jean Echenoz, Annie Ernaux, Alice Ferney, Jean-Marie Gustave Le Clézio, Carole Martinez, Patrick Modiano, Marie NDiaye, Amélie Nothomb, Daniel Pennac, Pascal Quignard, Michel Tournier, Michel Tremnlay, Delphine de Vigan... et voyager au cœur de la francophonie en partant à la découverte de ses richesses.

Le second ouvrage aborde tous les domaines du savoir et de la culture : histoire et politique, géographie, économie, arts et spectacles, littérature et philosophie, mythologie, religion, sciences et techniques, sport... à travers 40 000 noms propres (lieux, personnes, événements, institutions, œuvres...), 2 000 photographies et reproductions, 10 000 étymologies de noms de personnes et de lieux, 350 articles de synthèse sur les mouvements artistiques, religieux ou politiques, 240 cartes historiques, politiques et géographiques, 140 tableaux (les dernières données économiques des principaux pays, les organisations Le Petit Robert des noms propres 2014.jpginternationales, les dynasties), 200 pages de chronologie (les grandes dates et événements du monde entier dans tous les domaines.

Toute une bibliothèque à eux seuls !

Bernard DELCORD

Le Petit Robert 2014 et Le Petit Robert des noms propres 2014, ouvrages collectifs sous la direction d'Alain Rey, Paris, Éditions Le Robert, mai 2013 et juin 2013, 2 837 pp. en noir et blanc et 2 670 pp. en quadrichromie au format 17,7 x 24,9 cm sous couverture cartonnée en couleurs, 60 € chacun (prix France) incluant 1 an d'accès à l'édition numérique



[1] Parmi lesquels on trouve kéké (pour désigner un frimeur), bombasse (une femme sexy), chelou (verlan de louche, étrange), choupinet (mignon), galoche (bisou avec la langue), plan cul (on vous passe la traduction), hénaurme, mais aussi le fameux boson de Higgs, microblog, triple A, fadette, retoquage, les verbes dédiaboliser, nobéliser et clasher (attaquer) ainsi que les adjectifs traçable, goncourable  ou low cost. Du côté de la Francophonie, on découvre, venus de Québec, le bas-culotte qui désigne les collants, le chialage qui consiste à se plaindre sans cesse, le patenteux (bricoleur) et le verbe bourrassier (grogner, ronchonner) tandis que la Suisse fournit agender et que la Belgique s'illustre par son brol, la kriek et la fricadelle.

[2] Philippe Djian, Jim Harrison, Jacques Tardi, Yasmina Khadra, Michel Hazanavicius (le réalisateur de The Artist) ou Jacques Audiard, mais aussi le pape François, Jean-Louis Borloo et Harlem Désir, les créateurs de mode Jean-Louis Gaultier et Louis Vuitton, les navigateurs Florence Arthaud, Isabelle Autissier et Loïc Peyron,  le parachutiste Félix Baumgartner, Xi Jinping, qui succède à Hu Jintao en Chine, le Nobel de physique Serge Haroche ou encore des équipes de rugby mythiques, All Blacks de Nouvelle-Zélande, Wallabies australiens et Springboks d'Afrique du Sud.

Écrit par Brice dans Bernard Delcord, Dictionnaires | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.