17 08 13

Du Céline made in USA...

Le Festival de la couille.jpgL'article ci-dessous a paru dans la livraison du 17 août 2013 de l'édition belge du magazine MARIANNE :

Le saviez-vous ? Aux États-Unis, il existe deux festivals de la couille (Testy festy ou Testicule Festival en anglais). L’un se tient à Oakdale, en Californie, l’autre à proximité de Missoula, dans le Montana.

Celui d’Oakdale sert à collecter des fonds pour un Musée du cow-boy et les participants peuvent y déguster des testicules de taureau à volonté.

Quant à celui, érotique, de Missoula, le journaliste et écrivain satirique Chuck Palahniuk – né en 1962, il est membre du mouvement dit d'Anticipation sociale – en a brossé un portrait particulièrement décoiffant dans un recueil de reportages intitulé Le Festival de la couille et autres histoires vraies dont la traduction française a paru chez Denoël puis en version de poche chez Gallimard, un ouvrage dont la critique, allez savoir pourquoi, a fort peu parlé.

Outre la description de cette partouze géante au fin fond de l'Ouest américain et l'évocation de personnages ordinaires mais peu banals, l'auteur y relate un combat de moissonneuses-batteuses, une expédition en sous-marin nucléaire, la construction d'un château en béton, un face-à-face improbable avec Marilyn Manson ou les promenades d'un escort boy avec un malade en phase terminale, autant d'évocations d'une Amérique déjantée et méconnue dont il s'est fait le chroniqueur dans un style minimaliste des plus efficaces.

Dans ce recueil où se mêlent subversion, tendresse et humour décapant, Chuck Palahniuk démontre combien la réalité peut dépasser la fiction la plus délirante, et on ressort éberlué de ce voyage au bout du bizarre et du tragique...

Bernard DELCORD

Le Festival de la couille et autres histoires vraies par Chuck Palahniuk, Paris, Éditions Gallimard, collection « Folio », octobre 2009, 362 pp. en noir et blanc au format 10,8 x 17,9 cm sous couverture brochée en couleurs, 7,70 € (prix France)

Les commentaires sont fermés.