26 01 14

Métamorphoses...

Voyage corsaire.jpgLe politologue italo-belge Giuseppe Santoliquido a fait paraître aux Éditions Ker à Hévillers un roman en abyme intitulé Voyage corsaire dans lequel « par une nuit sans lune, un écrivain fit un songe. Il rêva qu’il se réveillait en sursaut et, sous l’effet d’une modification physique inattendue, s’en allait rédiger les souvenirs d’un voyage au Cameroun auquel il n’avait jamais participé ».

Frédéric Verratti, alter ego de l’écrivain, y rencontre par l'entremise de son chauffeur de mystérieux personnages : un metteur en scène pasolinien qui, chaque année, avec l’aide d’acteurs issus de la population locale, monte l'Orestie d'Eschyle sur un radeau au cœur de la savane ; un chasseur qui s’apprête à affronter la mort ; ou encore une ancienne militante politique confrontée à la dispersion de ses idéaux.

Personnage central du récit, l'Afrique noire, métaphore des ténèbres de nos origines, mais aussi de la solidarité humaine, est prétexte à mille réflexions sur nous-mêmes, nos engagements et le sens de la vie.

Un livre profond, dans le prolongement d'œuvres emblématiques de Kafka, de Conrad, de Gide et des maîtres du réalisme magique...

Bluffant !

Bernard DELCORD

Voyage corsaire par Giuseppe Santoliquido, Hévillers, Ker éditions, novembre 2013, 194 pp en noir et blanc au format 11,5 x 19 cm sous couverture brochée en couleurs, 12 €. Ce livre est également disponible en version digitale.

Écrit par Brice dans Bernard Delcord, Romans | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.