28 01 14

Mise sur étal

entretien_cover.jpg

Sous le prétexte narratif d'un entretien avec un inspecteur de police, Lucille  délie, par bribes et flashs,  le fil de sa vie.

Une vie  de poupée, inconsistante,  focalisée sur sa seule beauté et la soumission à un mari brillant, macho et passablement détestable.

"  Le savoir-plaire était du savoir-vivre, y défaillir était déchoir.Dans mon cercle, les femmes étaient les premières instigatrices de cette mise sur étal érigée en système, sexes offerts à la convoitise masculine, qu'il convenait de voiler du non-dit"

Fustigeant les travers d'une société réduite à la dictature des apparences et contrats relationnels implicites , la narratrice découvre, par la rencontre avec Jean-Symphorien, un ambassadeur  veuf et fané, qu'il est une autre vie.  Une vie faite de culture et de relations vraies . Ce faisant, elle se réveille et révèle à elle-même .

Monologue vivant, joliment imagé, au rythme maîtrisé, transitions bien ficelées, le roman d'Ida Jacobs se déguste avec bonheur,  évoquant par bien des accents, la plume brillante et dense  de la regrettée Jacqueline Harpman.

Une belle découverte.

Apolline Elter

L'entretien, Ida Jacobs, roman, Ed. Caïra, oct.2013,  176 pp, 15 €

 Note d'acquisition: distribué dans une série de librairies desservies par les AMP (Messageries de la presse) - l'ouvrage peut être commandé - franco de port - auprès des éditions Caira : @ info@caira-editions.be 

Écrit par Apolline Elter dans Apolline Elter | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.