04 02 14

Proust alors

 " La Recherche est une école du regard qui fait son miel de la moindre fleur."

Oeuvre à deux plumes -Jean-Paul et Raphaël Enthoven sont père et fils- primée avec raison du prix Femina de l'essai, le Dictionnaire amoureux de  Marcel Proust nous propose une alerte balade, nourrie, joyeuse, drôle et parfois insolente à travers les écrits mais aussi la vie du célébrissime auteur de La Recherche.  Un génie qui cristallise toutes les passions et  l'inévitable forfanterie de ceux qui ne l'ont pas lu...

"Disons seulement que l'antiproustien de base est, le plus souvent, affligé d'une allergie viscérale à l'excès de nuances,.."

 A bas les discours inspirés, parti est  pris de restituer l'écrivain dans sa clarté originelle:  " Proust est limpide. L'obscurcir serait une mauvaise manière de l'honorer. L'attrister par un surcroît de décryptages amphigouriques serait indigne de la jubilation qu'il procure." 

Ne boudons ni plaisir ni pareille invitation et rencontrons, au gré d'entrées de séquence alphabétique, les personnalités majeures de l'oeuvre,  qui l'inspirent  ou  s'en inspirent, d'Alfred Agostinelli à.. Zinédine (de Guermantes), les thématiques qui la parcourent, de l'agonie à la voix, sans oublier les plats, de l'asperge - "le légume le plus assidu des menus proustiens"  à la tomate et leurs correspondances établies par un clair jeu de renvois.

Un questionnaire ..de Proust vous est proposé qui permet de mesurer votre degré de connaissance de l'oeuvre, le bien fondé, partant, de pareil dictionnaire..

Gageons que l'épopée donnera au lecteur l'envie de (re)découvrir La Recherche, "une oeuvre que tout proustien respectable doit lire au moins quatre fois dans son existence." tant il est vrai qu'elle saisit nouvellement l'esprit, selon l'étape de sa vie .

Pareille entreprise  suppose, à coup sûr, une  colossale érudition, une parfaite  connaissance de la Recherche mais surtout, avant tout la passion. Jean-Paul et Raphaël Enthoven ont ce génie conjoint.

Apolline Elter

Dictionnaire amoureux de Marcel Proust, Jean-Paul et Raphaël Enthoven, essai, Ed. Plon/Grasset, août 2013, 740 pp, 24.5 €

Écrit par Apolline Elter dans Apolline Elter | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.