18 02 14

Merveilleuse humanité

Visuel Trois Nuage au pays des nénuphars.jpgNuage Doré, Nuage bleu, Nuage rose..trois fillettes vivent une enfance secouée de guerre, de bombardements américains,  en ce Viêt Nam septentrional des années soixante, gouverné par les communistes. 

" Construit de faits réels et de souvenirs d'enfance, ce récit romancé, est avant tout une lettre d'amour que j'adresse à la mémoire de mon grand-père maternel et à mes parents, à qui je dois tout et qui m'ont tout donné, surtout quand, aussi paradoxal que cela puisse paraître, ils n'avaient absolument plus "rien".

Ecrit par Nuage Rose, la cadette, ce témoignage tendre et vivifiant restitue avec une exquise fraîcheur le regard d'une enfant sur un quotidien par bien des égards, dantesque: séparées de leur mère, les "trois Nuage" vivront  presque une décennie, aux côtés de Bô, leur père, médecin, obstétricien, urgentiste,..appelé sur tous les fronts.  Loyal envers  l'idéal communiste, ce dernier élève ses filles "comme de parfaites petites prolétaires" . S'il ne peut subvenir à leur confort ni à leurs besoins alimentaires, il parvient à leur préserver une part de poésie, d'enfance, d'humour  et surtout d'amour, germe d'équilibre affectif et de réussite intellectuelle. Appelé en renfort,  "Grand-père", père de Mé, la maman,  "francophone et francophile dans l'âme", soutient d'une merveilleuse humanité, cette éducation admirable.

" Ainsi grandissent les Nuage, entre l'impératif et le jeu, mais dans l'urgence, toujours, d'un présent menacé d'être sans lendemain. Les circonstances ne laissent à personne le loisir de questionner, contester: car désobéir ou négliger de faire son devoir peut avoir des conséquences fatales. Les fillettes sont obéissantes et elles ont une confiance absolue en Bô, en son autorité bienveillante. "

Une lecture recommandée.

 Trois Nuage au pays des nénuphars, Nuage Rose, autobiographie, Société des écrivains, 2013, 248 pp, 20 €

Écrit par Apolline Elter dans Apolline Elter, Biographies | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.