12 03 14

À la soupe !

Le livre des soupes.jpgDiane de Brouwer est journaliste et nutrithérapeute. Après le grand succès de Croquez la vie – L'alimentation vive en 52 aliments, un ouvrage coécrit avec Pol Grégoire paru chez Soliflor à Bruxelles, elle a publié récemment chez le même éditeur Le livre des soupes, un recueil de 52 recettes classées par mois et basées sur l'équilibre nutritionnel ainsi que la qualité des produits de saison présentés en détail.

Et il y en vraiment pour tous les goûts : barsch à l'asiatique, soupe aux choux de Bruxelles et aux lentilles, gaspacho d'asperges, potage au pourpier, soupe aux orties, soupe crue de chou de Milan, soupe aux topinambours, velouté de chou-rave, potage vert-pré aux bettes et aux haricots, soupe crue à la claytone de Cuba, soupe de radis noir au lait de coco, rocambole à la châtaigne, soupe de rhubarbe au gingembre... à côté, bien entendu, des classiques potage à l'oignon, soupe de carottes à la coriandre, crème de cresson et autres veloutés de tomates et poivrons.

Une délicieuse source d'inspiration !

Bernard DELCORD

Le livre des soupes par Diane de Brouwer, illustrations de José reis de Matos, Bruxelles, Éditions Soliflor, décembre 2013, 167 pp en couleurs au format 15 x 15 cm sous couverture brochée à spirales et en couleurs, 17 €

Pour vous, nous avons recopié dans cet ouvrage chaleureux la recette santé suivante :

Soupe au butternut

Pour 4 personnes

Ingrédients :

1 butternut

4 carottes moyennes

1 oignon

4 feuilles de laurier

1 cuiller à soupe de bouillon Morga

2 branches de thym et de romarin

1 cuiller à soupe d'un mélange de 4 épices bio

Huile d'olive

1 gousse d'ail (facultatif)

Un filet d'huile de noix (facultatif)

Recette :

Cuire le butternut, les carottes, l'oignon, l'ail. ainsi que le laurier, le thym et le romarin une vingtaine de minutes à la vapeur.

Ensuite, mixer avec le bouillon, l'huile d'olive, l'eau de cuisson, les épices et, le cas échéant, l'huile de noix.

On pourrait aussi envisager de supprimer le thym et le laurier, l'huile de noisette ainsi que le mélange d'épices bio et de les remplacer par une grosse pincée de curry en poudre, quelques graines de coriandre, 1 gousse de cardamome, 1/2 bâton de cannelle et une cuiller à café de curcuma.

Le butternut

Courge d'hiver de la famille des cucurbitacées, à la chair orangée très savoureuse, le butternut, également appelé courge musquée, représente une source importante de cucurbitacines et d'antioxydants de la famille des caroténoïdes, que le corps transforme en vitamine A et qui jouent un rôle dans la santé des yeux, mais aussi, de manière générale, dans la prévention du cancer ou de nombreuses autres maladies liées au vieillissement.

Pauvre en calories, la courge est en revanche d'une grande richesse nutritionnelle.

Elle contient également, mais dans une moindre mesure, de vitamines des groupes , C et E. Bonne source de minéraux, dont le fer, le magnésium, le phosphore, le potassium, le zinc, le cuivre et le manganèse, le butternut est riche en acides gras mono- et polyinsaturés.

On l'utilise contre la constipation. La consommation d'huile de pépins de courge est indiquée en cas de troubles bénins de la prostate. De manière générale, les graines de courge contiennent des composés phytostérols connus pour leurs bienfaits sur cette glande de l'appareil génital masculin et sur la santé cardiovasculaire.

Écrit par Brice dans Bernard Delcord, Cuisine | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.