19 03 14

Babou

 Promue arrière-grand-mère par le biais d'un couffin posé devant sa porte et d'une Adella rugissante, Babou tente de fédérer l'harmonie au sein de la Chêneraie  et d'une progéniture qui tient d' Une famille formidable. Elle est discrètement  et efficacement aidée en ses desseins, par Grégoire, son mari, le "Pacha" 

" Mes petits-enfants adorent m'entendre "parler mal", ils adorent tout autant entendre leur grand-père "parler bien, allez vous y retrouver!"

N'ayant ses yeux pas plus que sa langue en poche, Babou mène avec entrain ce microcosme sociétal qui souvent la ravit à son atelier de peinture.  

Le décès de Fée, as Félicitée, sa maman, est l'occasion d'un émouvant rassemblement familial, pétri de nostalgie heureuse et  de l'alerte tonus que Janine Boissard exprime de sa plume.

Belle arrière-grand-mère, Janine Boissard, roman, Ed. Fayard, février 2014, 350 pp, 20 €

 

Écrit par Apolline Elter dans Apolline Elter | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.