02 04 14

Un document saisissant

 Ce n'est pas le combat que fuient les Lorrains Alfred Richy et Camille Muller, en ce tout début des hostilités de la Grande Guerre, c'est la débâcle de leur 13e compagnie,  l'emprisonnement et la déportation en Allemagne. Ils trouvent hospitalité et refuge dans le grenier de la maison de "La Cadie",  la courageuse mère d'Alfred.

"Privés de liberté de mouvement, otages d’une situation qu’ils n’ont pas vraiment désirée et dont ils n’ont pas la maîtrise, Alfred et Camille ont tenté dix fois, cent fois, de sortir de leur cachette et de prendre la fuite. La liberté n’a pas de prix. "

Enfermés quatre ans durant dans cette  geôle minuscule, Alfred et Camille endureront faim, froid, stress et l'ennui d'interminables journées mais aussi  la solidarité héroïque d'un entourage particulièrement discret et généreux.

14-18 Quatre ans cachés dans le grenier, Dominique Zachary, essai, janvier 2014, 215 pp.

Écrit par Apolline Elter dans Apolline Elter, Documents, récits, essais | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.