24 05 14

Nouvelle gifle à la Fondation Hergé...

Le spectre du tocard.jpgLe texte ci-dessous a paru dans la livraison du 23/05/2014 de l'hebdomadaire M... Belgique qui a succédé à l'édition belge du magazine Marianne :

Voilà que paraît sous la plume de Gordon Zola (alias Éric Mogis à qui l'on doit notamment L'humour pour les Nuls, The Dada de Vinci Code et Où est le bec ?) Le spectre du toquard, le vingtième tome [1] des aventures du reporter Saint-Tin et son ami Lou (un perroquet volage), d'hilarants pastiches sous forme de roman dans lesquels on retrouve aussi le capitaine Aiglefin, le professeur Margarine et les agents secrets Yin et Yang, entre autres...

En voici le résumé : la Salmanye, petit pays remuant de l'Europe de l'est, est en pleine révolution... Pour la communauté internationale, le dictateur Zhara Pùrum dépasse les bornes ! Il aurait usé de l'arme chimique sur la population et fait déverser des tonnes de padjodjoh, le poison-qui-rend-bête, sur la population. C'est alors que rejaillit la vieille légende salmaniaque du « spectre du tocard » qui prédit la chute du régime au retour de l'ancien roi, Uttokar VI qui est séquestré, dit-on, dans les oubliettes de l'asile de Kock. Sur le point de s'y rendre pour couvrir l'événement, Saint-Tin est enlevé en compagnie du docteur Alain Bique, l'éminent imbécilographe, spécialiste des sots...

On se souviendra qu'après la publication du cinquième opus de la série, l'auteur fut attaqué pour contrefaçon par les héritiers d'Hergé. Les éditions Moulinsart furent déboutées de l'attaque, mais le tribunal condamna Gordon Zola à plusieurs dizaines de milliers d'euros pour préjudice commercial en évoquant la notion de parasitisme. On saisit tous ses biens et il fut jeté à la rue. Début 2011, la 2e Chambre de la Cour d'Appel de Paris débouta totalement Moulinsart SA, rejetant l'accusation de préjudice commercial. En février 2014, Éric Mogis fut relaxé et se vit attribuer d'importants dommages et intérêts.

On imagine la tête du si sympathique Nick Rodwell !

Pour le faire bisquer un peu plus, c'est avec joie que nous lui annonçons la prochaine naissance, cette année encore, de Saint-Tin au pis de l'auroch noir et de Saint-Tin et les p'tits carrosses !

Bernard DELCORD

Le spectre du toquard par Gordon Zola, Paris, Le Léopard démasqué, janvier 2014, 163 pp. en noir et blanc au format 12 x 18 cm sous couverture brochée en couleurs, 11 € (prix France)

Train-train au Congo.jpg


[1] Le crado pince fort (2008), Le vol des 714 porcineys (2008), La Lotus bleue (2009), L'oreille qui sait (2009), Saint-Tin au gibet (2009), L'ire noire (2009), Les poils mystérieux (2009), L'Affaire tourne au sale (2010), Le secret d'Eulalie Corne (2010), Les pies jouent de la castagnette (2010, Le 13 heures réclame le rouge (2011), Les Six gardes du phare Amon (2011), Objet qui fume (2011), On a fait un marché sur la lune (2011), Coq en toc (2012), Saint-Tin en amères loques (2012), Train-train au Congo (2012), L'Ascète boude le cristal (2013), Le Temps pleut du soleil (2013).

Écrit par Brice dans Bernard Delcord, Humour | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.