29 06 14

Un Balzac du XXIe siècle !

 

Bruno Fuligni.jpg

Photo Louis Monier

© Éditions Horay

Historien, écrivain, haut fonctionnaire à l’Assemblée Nationale française, maître de conférences à Sciences Po et surtout remarquable polygraphe, Bruno Fuligni a fait paraître ou a dirigé une invraisemblable quantité d'ouvrages dont aucun ne manque de tenir le lecteur en éveil et en haleine.

Parmi sa production de ces quatre dernières années (de nombreux ouvrages portant sa signature ayant déjà paru antérieurement), relevons : Dans les archives secrètes de la police (Éditions Gallimard-Folio), Petit dictionnaire des injures politiques (L'Éditeur), Les frasques de la Belle Époque : les plus belles unes du Petit Journal (Éditions Albin Michel), Le livre des espions (Éditions L'Iconoclaste), Le Monde selon Jaurès (Éditions Tallandier), Tour du monde des terres françaises oubliées (Éditions du Trésor), Dans les archives inédites des services secrets – Un siècle d'espionnage français (1870-1989),(Éditions Gallimard-Folio), excusez du peu !

En voici une présentation, avec l'aide des éditeurs :

Dans les archives secrètes de la police

Quatre siècles d'histoire, de crimes et de faits divers

Dans les archives secrètes de la police.jpg

De l’assassinat d’Henri IV à Mai-68, ce livre raconte quatre siècles de dossiers brûlants. Il plonge dans la grande Histoire : Ravaillac, Louis XVII, Ravachol, la Résistance, la guerre d’Algérie, mais aussi dans le monde de la pègre, des marginaux et des courtisanes (les thèmes abordés sont le vol, le meurtre, la combine, le crime politique, la subversion, l'agitation de la rue, la prostitution, l'homosexualité et l'adultère). Il fait revivre les affaires criminelles qui ont passionné les Français : Landru, Violette Nozières, Petiot, et il dévoile les secrets d’artistes et d’écrivains comme Hugo, Verlaine, Rimbaud, Colette ou Picasso.

L'ouvrage rassemble des contributions d'auteurs nombreux, parmi lesquels le journaliste Frédéric Pagès (du Canard enchaîné) à propos de Landru, l'écrivaine belge Amélie Nothomb, que l'on ne présente plus, sur Violette Nozières, souvent présentée comme la muse parricide des surréalistes, les historiens Jean-Pierre Rioux sur l'assassinat de Jaurès et sur la manifestation des Algériens de Paris en 1961, Michel Winock sur la vague des attentats anarchistes de la fin du XIXe siècle et des débuts du XXe, Pascal Ory sur les activités « antinationales » des surréalistes et sur les attentats de la Résistance durant la Deuxième Guerre mondiale, Jean-Pierre Azéma sur la Shoah en France, Jean Tulard sur la police dans la littérature et le cinéma, le journaliste Jean Lacouture sur une tentative de lynchage de Léon Blum en 1936, Pierre Assouline à propos du Sphinx, un bordel de luxe dans les années 1930...

Petit dictionnaire des injures politiques

Petit dictionnaire des injures politiques.jpg

De la naissance de la République à nos jours, un florilège tour à tour amusant, ridicule et parfois terrible de ce que les hommes politiques français ont dit et écrit de leurs adversaires. Tribuns de la Révolution française, anarchistes, francs-maçons, radicaux, communistes, cagoulards, collaborateurs... insulteurs ou insultés, tous ceux qui se sont un jour mêlés de politique défilent dans ce dictionnaire.

Les frasques de la Belle Époque : les plus belles unes du Petit Journal

Les frasques de la Belle Époque.jpg

L’ogresse de la Goutte d’Or, l’éruption de la Montagne Pelée, les fêtes extraordinaires, la conquête des pôles, l’invention des premiers robots, mais aussi les attentats anarchistes et les crimes rocambolesques : les lecteurs de la Belle-Époque n’ont pas le temps de s’ennuyer grâce aux unes inoubliables du supplément illustré de leur quotidien favori, Le Petit Journal, qui se lance en 1890, dans la publication d’images… en couleurs, et provoque une petite révolution !

Le livre des espions

Le livre des espions.jpg

Plus de 1000 mots et expressions secrètes des espions d’hier et d’aujourd’hui. Les agents du monde entier usent d’un vocabulaire codé, technique, imagé, parfois pittoresque, souvent romanesque.

Pour la première fois, il est rassemblé dans ce livre, inspiré des documents d’archives, mais aussi des usages contemporains. De A à Z, on trouvera des mots tels que : Aquarium – Baiser de la mort – Carbone blanc – Enigma – Gorge profonde – Grand Jeu – Hirondelle – Harmonica – Intox – Livraison – Minox – Myosotis – Opération humide – Pompe à vélo – Roméo – Sapinière – Stay-behind – Taupe – X-2 – Zombie…

De nombreuses définitions sont illustrées par plus de 150 photographies et objets dont beaucoup proviennent des archives des services de renseignements eux-mêmes.

Conçu à partir des documents trouvés dans les archives des Services secrets français, ce manuel dévoile pour la première fois les techniques du métier, en répondant à des questions comme : « Comment recruter ou former un espion ? Quelles sont les recettes pour se grimer ou rendre son écriture invisible ? Comment endosser une fausse identité ? Quand approcher un agent double ? Comment résister à l’épreuve d’un interrogatoire ?… »

Autant de questions dont les réponses permettent au lecteur d’approcher de près la réalité d’un métier mythique.

Le Monde selon Jaurès

Le Monde selon Jaurès.jpg

Qui est vraiment Jean Jaurès ? Quel monde veut-il, cet homme assassiné le 31 juillet 1914, alors qu'il tente « avec une sorte de désespoir » d'empêcher une guerre dont il a pressenti la puissance destructrice ? Ses partisans comme ses adversaires ont salué sa voix d'airain, sa parole ailée, sa force de conviction, son intégrité, mais aussi ce « sens cosmique » par lequel cet intellectuel qui se jette dans le combat politique apporte à la République une pensée originale de l'homme et de l'univers.

Orateur hors pair, capable de parler pendant trois heures sans notes, philosophe engagé, Jean Jaurès a prononcé des discours mémorables : sur l'école, le travail, les retraites, la finance, la corruption, la violence, la justice, les relations franco-allemandes, la place des religions dans la Cité... Celui qui voulait changer la société nous a laissé, dans une langue superbe, des analyses stimulantes qui sont toujours d'actualité.

Au fil des citations, chaque fois replacées dans leur contexte, Bruno Fuligni nous invite à découvrir ses réflexions, ses réparties, ses prophéties, ses avertissements, ses saillies, ses confidences, qui sont autant de clefs pour comprendre le monde d'hier et d'aujourd'hui.

Tour du monde des terres françaises oubliées

Tour du monde des terres françaises oubliées.jpg

L'empire colonial français est mort, mais le drapeau tricolore flotte encore sur nombre de territoires exotiques et bizarres. Sans léser personne, sans opprimer aucun peuple autochtone, l'Hexagone conserve, à l'insu de tous, un petit empire, discret, clandestin, surprenant : l'archipel des Chesterfield, les îlots contestés de Hunter et Matthew, les Domaines français de Sainte- Hélène, l'île basque de Floreana, le Pays Quint, la forêt du Mundat, le Taubergiessel, l'île intermittente de Julia, l'enclave fantôme d'Adulis, l'introuvable île des Démons ou le mystérieux récif Ernest-Legouvé...

Dans les archives inédites des services secrets

Dans les archives inédites des services secrets.jpg

Longtemps inaccessibles, les archives du renseignement français ont été ouvertes à une équipe de chercheurs. Deux années de travail ont été nécessaires pour consulter des centaines de cartons et analyser des milliers de documents. De la défaite de 1870 à la fin de la Guerre froide, ces pages abondamment illustrées retracent les grandes heures de l'espionnage et du contre-espionnage. La naissance des services, l'évolution de leurs techniques, mais aussi leur rôle décisif dans la grande Histoire : l'affaire Dreyfus, la révolution bolchevik, la montée du nazisme, la France libre à Londres, les préparatifs du Débarquement, la guerre d'Algérie, l'affaire Farewell...

On y croisera de grandes figures d'espions comme des séductrices de légende telles que La Païva, Mistinguett, Mata Hari ou Joséphine Baker.

Signalons, pour conclure, que Bruno Fuligni est également :

– co-auteur d’une série de documentaires sur les députés d’autrefois, Les Aventuriers de la République (série en six épisodes réalisée par Jean-Luc Robert et Jean-Michel Gerber en 2004) pour lesquels il a écrit les monologues de Pierre Arditi, Michael Lonsdale, Jean Rochefort, Pierre Richard, Claude Piéplu et Daniel Kamwa,

– auteur du téléfilm La Séparation (réalisé par François Hanss en 2005), avec Pierre Arditi, Claude Rich, Jean-Claude Drouot, Pierre Santini, Michael Lonsdale et Jacques Gallo,

–auteur du téléfilm La Française doit voter ! (réalisé en 2007 par Fabrice Cazeneuve), avec Thierry Frémont et Jean-François Balmer,

– et auteur du clip Le Message (réalisé par François Hanss en 2008), avec la voix de Michel Duchaussoy.

En attendant la prochaine rafale de titres !

Bernard DELCORD

Dans les archives secrètes de la police – Quatre siècles d'histoire, de crimes et de faits divers sous la direction de Bruno Fuligni, Paris, Éditions Gallimard, collection « Folio » (parution princeps aux Éditions L'Iconoclaste, 2010), novembre 2011, 550 pp. en noir et blanc au format 10,8 x 17,9 cm sous couverture brochée en couleurs, 8,40 € (prix France)

Petit dictionnaire des injures politiques par Bruno Fuligni, Paris, L'Éditeur, novembre 2011, 512 pp. en noir et blanc au format 11 x 19 cm  sous couverture brochée en couleurs, 19 € (prix France)

Les frasques de la Belle Époque : les plus belles unes du Petit Journal par Bruno Fuligni, Paris, Éditions Albin Michel, octobre 2012, 240 pp. en couleurs au format 27,5 x 31,5 cm  sous couverture brochée en quadrichromie, 39,90 € (prix France)

Le livre des espions par Bruno Fuligni, Paris, Éditions L'Iconoclaste, collection « Mémoires », octobre 2012, 355 pp. en noir et blanc au format 13,7 x 19,8 cm sous couverture brochée en couleurs, 17 € (prix France)

Le Monde selon Jaurès – Polémiques, réflexions, discours et prophéties par Bruno Fuligni, Paris, Éditions Tallandier, avril 2014, 215 pp. en noir et blanc au format 14,5 x 21,5 cm sous couverture brochée en couleurs, 18,90 € (prix France)

Tour du monde des terres françaises oubliées par Bruno Fuligni, illustrations de Sergio Aquindo, Paris, Éditions du Trésor, collection « Connaissance des trésors », avril 2014, 144 pp. en noir et blanc au format 14,7 x 21 cm sous couverture brochée et jaquette en couleurs, cette dernière formant un planisphère, 17 € (prix France)

Dans les archives inédites des services secrets – Un siècle d'espionnage français (1870-1989), nouvelle édition sous la direction de Bruno Fuligni, Paris, Éditions Gallimard, collection « Folio », juin 2014 (parution princeps aux Éditions L'Iconoclaste, 2012) , 669 pp. en noir et blanc au format 10,8 x 17,9 cm sous couverture brochée en couleurs, 8,90 € (prix France)

Écrit par Brice dans Histoire | Commentaires (0) |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.